Littérature : Il y a 105 ans, Dox !

Jacaranda
La famille de Dox et ses amis ont commémoré le 105e anniversaire du poète, au jardin d’Andohalo. (Photo : Kelly)

Deux évènements en un ! Samedi dernier, la famille de Dox célébrait à la fois le 105e anniversaire de la naissance du poète et l’inauguration de la clôture du « Kianja Dox » par le Ministre de la Culture, assisté par le Maire d’Antananarivo.

Il aurait célébré samedi dernier son 105e anniversaire. Dox disparut cependant en 1979. Une quarantaine d’années après sa disparition, Jean Verdi Razakandrainy de son vrai nom de continue de briller par ses œuvres. Il est même reconnu comme étant l’un des plus grands poètes malgaches. L’auteur demeure donc toujours à travers ses œuvres. Certes moins connues que celles d’autres auteurs,  mais plus pertinentes. Les amoureux de littérature se souviendront entre autres de « Folihala » ou de « Chants capricorniens ». Sa famille, avec l’appui de Ntsoa Randriamifidimanana, fondateur du groupe Pacom à qui ont été confiés les travaux de construction de la clôture du jardin du « Kianja Dox », inauguré par les dirigeants de la CUA en 2013, lui ont donc rendu un hommage.

« Kianja Dox ». A la mémoire de cet éminent poète, son nom a été attribué au terrain d’Andohalo qui a refait peau neuve. Son fils, Elie Ramasindraibe Salomon expliquait à l’époque. « Pourquoi cet endroit-là ? Parce que Dox a toujours habité à Antsahatsiroa. Ce lieu est donc très significatif. En 2004, la CUA a attribué le nom de Jean Verdi Razakandraina à ce terrain, mais on ne l’a inauguré qu’en 2013 ». Hier, à l’occasion de son 105e anniversaire, les convives ainsi que la famille du poète se sont donc  remémoré l’incroyable homme de lettres qu’il était.
Après l’inauguration de la clôture du « Kianja Dox » dans la matinée, un après-midi poétique à la Bibliothèque nationale, lui a été dédié. Quelques-unes des créations de l’auteur de « Amboninkazo » ont été déclamées pour l’occasion. Un moment pendant lequel tous se sont rappelé le poète qui était également compositeur et parolier. Dox, pour les non-initiés, a effectivement écrit des textes pour des artistes reconnus comme Naly Rakotofiringa ou Fredy Raoilifahanana. Quelques-unes de ses œuvres ont également été mises en musique par des figures musicales connues pour ne citer que Ramaroson Wilson, son fils Sorajavona ou même Bessa.
Mahetsaka

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.