Evènement : CYM présente « nos dessins animés en chansons »

Jacaranda
Les organisateurs de « nos dessins animés en chansons », lors de la conférence de présentation de l’évènement, au « Fame » Ampandrana, hier.

Un retour en enfance ! C’est ce que propose le groupe CYM (child & young music) le temps d’un après-midi au CCEsca. Le 3 février prochain, Océane et ses amis vont interpréter, au plus grand bonheur des tout-petits, mais également des parents, les plus célèbres compositions des dessins animés.

De l’émotion, de l’ambiance, de l’humour, de l’amour… le tout en chansons. Et pas n’importe lesquelles, mais celles qui ont marqué notre enfance et notre adolescence. « Child & young music » va faire voyager le public dans le monde merveilleux de Walt Disney à travers le spectacle qu’il donnera au CCEsca le 3 février. « Le répertoire sera spécialement composé des chansons des plus célèbres films d’animation qui nous ont marqués. On citera entre autres Blanche-Neige et les sept nains, la Belle et la Bête, le Roi Lion, Princesse Sofia, Vaiana, Raiponce… Une trentaine de titres au total », explique Océane, membre du groupe CYM. Pourquoi un tel évènement ? Andry. R du comité d’organisation d’expliquer : « On s’est aperçu qu’aucun spectacle de ce genre n’a jamais été organisé à Tana. Etant nous-mêmes des passionnés et des amateurs de dessin animé, on s’est dit pourquoi pas ? L’initiative plairait certainement aux personnes qui, comme nous, aiment les films d’animation ».

Professionnel. Au mois de septembre, un casting a été organisé au « Fame » Ampandrana pour trouver les enfants qui, cinq mois plus tard, allaient devenir les têtes d’affiche de l’évènement. « Quelques jours après le casting, les enfants ont suivi un coaching et une formation dispensés par Hiary Rapanoelina. Aujourd’hui, ils sont prêts à éblouir et à en mettre plein la vue à tous ceux qui viendront les voir à l’œuvre ». Il n’y aura aucune improvisation ! Tout a été calculé au millimètre près afin que le spectacle ressemble comme deux gouttes d’eau à l’original. « Inédit agency » a d’ailleurs collaboré avec des professionnels pour la création et la réalisation des costumes. « Nous allons investir dans les tenues de scènes afin qu’à la seule vue des jeunes artistes, le public puisse tout de suite deviner de quel personnage de dessin animé il s’agit ». Des mascottes, une dizaine en tout, vont également aller et venir dans la salle pour effectuer des animations.
Mahetsaka

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.