Echos du week-end : L’ambiance tropicale règne en maître

La diva avec ses chanteurs au Glacier Analakely.
Tence Mena, toujours égale à elle-même.

Pour un vendredi joli, c’en était une ! En fin de semaine, les grosses pointures de la musique tropicale ont investi les cabarets et les endroits stratégiques de la capitale. De Black Nadia à Dadi love, Tence Mena, et Jazz Mmc ont enflammé les scènes.

Ils ont beau être des grandes stars de la musique malgache, ils privilégient toujours les shows plus intimistes. Vendredi, les inconditionnels ont eu l’embarras du choix entre ces têtes d’affiches.  Histoire d’être toujours plus près des fans, ces artistes adulés ont fait bien des heureux et les habitués des lieux ont été bien servis.

Du côté d’Anosy, Comme à chaque apparition de Jazz Mmc, l’ambiance monte d’un cran et se chauffe comme le soleil d’Antsiranana. Le jeune prince de la musique urbaine a investi le Kudéta urban club. Devant un public avide de rythme, le chanteur a fait tourbillonner les noctambules. En toute convivialité, les chanteurs et les spectateurs ont chanté en chœur les « Sarotro», « Nandea » ou encore « Anao Tiako ». La sauce tropicale n’a pas dérogé à la règle.

Tornade rouge. A Ambohipo, le quartier qui ne dort jamais,  Tence Mena frappe fort au sens propre du terme.  Se mettre debout jusqu’à la fin du cabaret n’a nullement ennuyé les noctambules pour assouvir cette soif de musique et de défoulement après une longue semaine pesante.  Toujours au top de sa forme, la tornade rouge y a mis de sa couleur la plus chaude. Faisant salle comble dans la tanière du roi du « salegy », la chanteuse a profité de l’occasion pour dévoiler ses dernières créations et ses  nouvelles extravagances. Une fois de plus, elle a confirmé qu’avec Tence Mena sur scène, la monotonie et l’ennui  n’ont pas leur place!

Et c’est parti pour un tour « Mizara karatra » bien envoyé.  Pour sa part, Black Nadia reste égale à elle-même. Avec le public en délire du Glacier Analakely, la belle n’a pas eu du mal à faire démarrer l’ambiance. Le registre tropical a fait tanguer ces danseurs au sang chaud.  Des pas de danse à en couper le souffle avec une tenue des plus attrayantes, un beau cadeau pour les noctambules. Une fois de plus, sa nouvelle chanson séduit définitivement ses inconditionnels.

Pour Dadi Love, l’ascension continue. Réputé pour être un animateur des plus appréciés du moment, de la musique, du rythme et de l’ambiance des tropiques étaient au rendez-vous.  Chants, danses et ambiance délire se sont conjugués pour une soirée des plus mémorables. Pour les prochaines dates, le chanteur mettra le cap sur Mayotte.

Zo Toniaina

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.