Musique évangélique : Barry’s s’en est allé

Jacaranda
Barry’s rejoint le firmament.

« J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, J’ai gardé la Foi » ce passage de la bible dans  Timothée 2 chapitre 4, verset 7 résume bien la vie de Barry’s, lui qui désormais, repose en paix. Chanteur évangélique de renom, il a rendu l’âme à l’âge de 35 ans. Parti si jeune, il est mort hier au petit matin.  L’année dernière, il a été hospitalisé pour une insuffisance rénale et une à une maladie  d’estomac. Plus tard en décembre, il subit une grande opération pour finalement, rendre l’âme trois mois plus tard.

Il s’est surtout fait connaitre grâce à des morceaux comme « Tsara Jehovah », « ‘Ndeha hizara » ou encore « Satria tiany ». Par ailleurs, plusieurs de ses titres sont souvent prisés par les danseurs au sein de certaines églises de la capitale. Dans le microcosme de la musique évangélique, l’on se remémore d’un homme généreux, qui aime  semer la joie et l’amour  à son entourage. Sa passion pour la musique, Barry’s Andrianarivelo l’a partagé maintes fois avec bon nombres d’artistes.

Ayant commencé dans le « Tena Tsara Ianao group »  au début des années 2000, il a également fait partie de l’équipe de Mialy Rakotomamonjy. Ancien membre du groupe Les Adélines, il s’est émancipé pour créer sa propre formation baptisé Barry’s. Dernièrement, il avait prévu de célébrer ses 10 ans de scènes, désormais, c’est auprès de son Père céleste qu’il jubilera. Si la veillée funèbre se tient à son domicile à  Amboditsiry, un dernier hommage lui sera rendu à la Fjkm Amboditsiry avant l’inhumation à Ambohitseheno demain.

Zo Toniaina

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.