Vendredi Joli



Jacaranda

Is’Art Galerie Ampasanimalo

La musique de l’Androy avec Tsimihole

Si on le connait en tant qu’initiateur du festival Rebeke, C’est sous sa casquette de chanteur que Tsimihole investira l’Is’art galerie ce soir. Place donc à la musique de l’Androy du côté d’Ampasanimalo. Fidèle à son image, le chanteur se livrera à un voyage  en musique qui nous ramènera dans des rythmes traditionnels  tout en touchant des sujets sensibles et percutant comme la déperdition culturelle,  l’inégalité, les mariages arrangés ou encore la pauvreté. Une évasion à saisir le temps d’une soirée.

An-trano Lodge Nanisana

Sandrine Rajaofetra Quartet en selle

Valeur sure du jazz malgache, Sandrine Rajaofetra continue son chemin dans cet emblée. Ce soir encore, la chanteuse  bercera les habitués d’An-trano Lodge Nanisana. En formation quartet, elle sera accompagnée par Benkheli, Matthieu Rajaofetra et Rado Manantsoa. Un beau petit monde qui fera le bonheur des mélomanes. Avec des  parents mélomanes et musiciens qui écoutaient, jouaient et chantaient du Jazz à la maison, pratiquement tout le week-end, cela ne peut que marquer. Ses goûts musicaux se sont développés et se sont forgés dans cette atmosphère. Une bonne ambiance et stylée s’annonce à l’horizon.

Piment café Behoririka

Silo reprend son  « Vendredi 13 »

Pour les superstitieux, le vendredi 13 peut être funeste, mais pour Silo et ses inconditionnels, c’est le temps de la musique. En ce mois d’Avril, l’interprète de Silography revient au Piment Café Behoririka. Partage, ambiance, musique et bonne humeur feront le cocktail parfait pour la meilleure des soirées. Une autre occasion à ne pas rater si l’on est noctambule et amateur de musique intelligente.

Jao’s Pub Ambohipo

Ambiance  “Rotsaka” avec Din

Il y a vingt ans, Din Rotsaka faisait partie de ces grosses pointures qui chauffaient les soirées endiablées.  Aujourd’hui encore, le crooner n’a changé d’un poil  et continue à mettre de l’ambiance. Place donc à l’ambiance « Rotsaka » au Jao’s Pub Ampbohipo. Les habitués de la tanière du roi du salegy  vibreront avec l’artiste sur les airs de « Dady Rotsaka », « Maman’i Dolores » et « Môtro » ou encore « Safia », bref une multitude de « mozika mafana » comme on les aime !

Zo Toniaina

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.