Lire en fête : Le prix littéraire pour les ouvrages malgaches

Jacaranda
Soirée d’ouverture de « Lire en fête ».

L’euphorie gagne la littérature actuellement. Depuis hier, l’évènement « Lire en fête » fait des heureux  parmi ces passionnés de lecture et de littérature. Toutefois, le grand point restera le lancement de la première édition du « Prix littéraire de l’Alliance française »

Mardi soir, le prix a été communiqué ! Initiative de la Délégation Régionale de l’Alliance française à Madagascar et qui vise à promouvoir la littérature malgache et française. Le prix littéraire de l’Alliance française permettra aux auteurs qui ont été édités en 2017 de  faire connaître leurs œuvres. Pour ce faire, le panel du jury est présidé par Emmanuelle Lehembre,  adjointe du   délégué  général de l’Alliance française. Bruno Rajaonarison et  Perla Raherivololona composeront le jury pour les ouvrages en français, tandis que  Julien Rakotonaivo et Arikomisa Randria constitueront celui, pour les œuvres  en malgache.

Promotion. Selon le délégué général de l’Alliance française, Jean Paul Clément, « L’objectif principal sera de dynamiser la littérature et le secteur de l’édition à Madagascar. En ce sens, « Lire en fête » mettra en lumière  des productions  écrites issues de ce salon avec la collaboration des professionnels du livre de la Grande  Ile. « Lire en fête », lieu de rencontre inter générationnel, avec ses activités réunissant enfants, adolescents et adultes, et conçu comme une plateforme d’échanges la plus large possible entre les différents acteurs du secteur du livre par son envergure nationale et internationale» relate-t-il.

Journée mondiale. Si le prix littéraire est une grande première, exposition, spectacles, ateliers conférences, causeries littéraires rempliront la programmation jusqu’au 27 avril. Effectivement, cette semaine entre dans le cadre de la célébration de la journée mondiale du livre et du droit d’auteur Cette action vise à rapprocher les lecteurs et les auteurs à travers toute une série d’activités. Parmi elles, des ateliers d’écriture, auxquels des écrivains malgaches et étrangers francophones apporteront leurs concours, seront placés au cœur de l’événement. La production d’écrits par nos apprenants constitue un levier puissant pour donner le goût de lire.

Zo Toniaina

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.