Samoela : « Radio n’ambanivolo » dans les bacs !

Jacaranda
Samoela et son équipe, lors de la présentation de « Radio n’ambanivolo » au CGM Analakely hier.
photo : Kelly

L’interprète de « zana-bahoaka » a présenté officiellement hier, dans les locaux du CGM, son dernier-né. Portant le nom très singulier de « Radio n’ambanivolo », cet opus comporte dix titres dont une reprise et une interprétation.

Un album à la sauce Samoela, tout aussi succulent que les précédents ! C’est ce que propose « Monsieur Bandy akama » dans son nouvel album intitulé « Radio n’ambanivolo ». « Quand nous nous produisons dans les coins les plus reculés du pays, on se rend compte que, les paysans ne sont pas du tout à la traîne, contrairement à ce que l’on pourrait croire. De nos jours, (presque) tout le monde à la campagne a une radio-carte. Avec cet instrument, ils écoutent à longueur de journée et avec le volume à fond, toutes les chansons tendances du moment. Ce que nous appelons ‘musique urbaine’ est en passe de devenir une ‘musique rurale’. Ces paysans exigeaient autrefois qu’on joue en live les compositions, acceptent aujourd’hui qu’on le fasse en playback. Le concept de la ‘radio n’ambanivolo’ est donc parti de ce constat », explique Samoela.

Sur les plateformes de téléchargement. Composé de dix titres, dont une reprise « Mamirapiratra », écrit et composé par Rola Gamana, et une interprétation « Raha ho avy Ralala » de Dama, ce nouvel album reste fidèle au registre auquel Samoela a bercé ses inconditionnels. Il y dévoile également son talent d’interprète. Toujours aussi fou dans sa manière de présenter les choses, quoique devenu plus mature, Samoela dans ses nouvelles compositions, met en avant l’amour, thème qui lui tient particulièrement à cœur depuis ses débuts. « Je parle également beaucoup de faits sociaux », souligne-t-il. Collaborant avec diverses organisations œuvrant dans les activités sociales, Samoela partage une autre facette de sa personnalité, toujours de manière très artistique et avec des textes tout aussi parlants que ceux qu’on lui connaissait. « Radio n’ambanivolo » est disponible dans les points de vente dès ce jour et sur toutes les plateformes de téléchargement internationales. « Il est certes vrai que, nous figurons parmi les artistes qui font le plus de  vente en terme de CD, mais il faut qu’on soit aussi à l’ère du temps pour tous nos fans qui sont ailleurs ». « Radio n’ambanivolo » sera dévoilée au grand public, en première partie du concert qui se tiendra le dimanche 3 juin à Antsahamanitra.
Mahetsaka

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.