Antsahamanitra : « Radion’Ambanivolo » de Samoela bien accueilli

Jacaranda
Samoela en totale communion avec son public.

Si le froid a frappé la capitale hier, la communion a été au beau fixe entre Samoela et ses inconditionnels.  

Qu’il vente ou qu’il pleuve, rien ne peut gâcher la fête! Si un froid glacial a plané du côté d’Antsahamanitra, les inconditionnels de Samoela ont été au rendez-vous. C’est dans un théâtre de verdure bien rempli que Monsieur  « Bandy akama » et ses complices de scène ont fait  pour faire découvrir son dernier opus « Radion’Ambanivolo ».

Appointement tant attendu par les mélomanes, le spectacle d’hier a rassemblé des milliers  de personnes. A 15 h tapantes, toute l’équipe monte sur scène, chacun s’arme de son instrument de prédilection respectif et le show commence. Entouré de ses compères de toujours, l’on a pu voir entre autres Zix à la basse tandis que Roger joue ses riffs à la perfection. De même, Samoela, lui-même, s’installe confortablement sur sa chaise. Près d’une table où l’on remarque un petit gobelet et un thermos, faisant partie intégrante de la décoration. Un peu plus au fond de la scène, l’on constate un kiosque de taxiphone et une corde à linges remplie de t-shirt et de couverture  à sécher. Tout ce bric-à-brac ramène le public incontestablement à un paysage familier des campagnes malgaches.

Bonne ambiance. Pour chauffer l’ambiance, le crooner s’attaque à ses incontournables, tout de suite chantés en chœur, histoire de mettre tout le monde à son aise. Tandis que les spectateurs prennent place au fur et à mesure, les tubes comme « Malala » et « Vao matingy » sont chantés à tue-tête. Ceux qui ont eu le loisir de se mettre devant n’hésitent pas à danser et faire la fête sans retenue.

Vient alors le moment fatidique. Entre deux morceaux, Samoela intègre certains titres de « Radion’Ambanivolo » tels que « Mamirapiratra ». Plutôt bien accueilli par les mélomanes, ces derniers ont apporté leur attention à l’écoute pour s’imprégner de ces nouvelles chansons. Encore moins apprécié que le reste de la playlist, le retour s’avère toutefois positif si l’on croit Solofo Rabary, un inconditionnel. Par ailleurs, cette composition de Rola Gamana ne mettra pas longtemps à devenir un tube.

Zo Toniaina

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.