MAMPISANJY MICHEL : Un homme comblé, sportif, intellectuel et rassembleur



Jacaranda
Mampisanjy Michel, un homme qui a le cœur sur la main

D’emblée, on peut dire que  notre invité d’aujourd’hui  se classe  parmi  les hommes  ayant  un parcours très éloquent. Il a aussi le cœur sur la main, et partage son acquis aux services de son pays.

En effet,  pratiquant  le Judo et  le jijutsu à l’âge de 15 ans, et le karaté de style shotokan  deux ans après,  il parvint au grade de 4e dan en judo et  devint 5e dan en Karaté  de style shotokan quatre ans après. Il est expert  en self défense.   Combattant émérite,  il a défendu nos couleurs  lors des jeux des îles en 199O .Avide de la pratique des arts martiaux, il s’est  tourné vers le taekwondo où   il  s’est vu octroyer  le grade de 7e dan et le titre de Sayun  ( grand maître) le 29 Décembre dernier au Canada . La cérémonie officielle de la remise de ce grade pourrait avoir lieu en Argentine l’année prochaine lors du championnat du monde.  Il a suivi plusieurs stages de  cette discipline  à l’exterieur, mais le plus important est celui qui , en 1994, fut  dirigé par le Général CHOI HONG HI fondateur et président de l’international taekwondo fédération (ITF)  en Afrique du Sud. Il  a acquis à cette occasion le grade de 4edan. Comme le dit l’adage  «  on n’arrête pas un pur sang en cours de route », il a suivi un stage spécial en  Corée du Nord  au cours duquel, il est devenu  5e Dan.  Son  âge avançant,  il a  décidé  de suivre un cours d’arbitrage et  a obtenu  un diplôme international classe A. Pour servir le pays,  il a enseigné  le taekwondo au sein de l’armée et, la pratique de cet art martial lui a servi  de référence pour monter en grade. Il a fondé l’association nationale de taekwondo des forces armées ( ANTAFA)  . Rappelons qu’une  cérémonie de la  remise de grade pour les impétrants   a eu lieu  le 18 Mai dernier à Tsiroanomandidy .Son fils Toky Mampisanjy a eu le grade de 5e Dan, son assistant technique    Doda Randriamirindrasoa Solohery le 4e dan,  le président de la ligue de Taekwondo de Bongolava. Quant  à  Ny Andry Ramiadamahefa, président du nouveau club unified taekwondo de Bongolava  ( ITF)  il a reçu le grade de 3e dan . Cette cérémonie a vu la présence de Mme  Dominique Gontare , la  première dame qui a eu le grade de 5eDan en taekwondo aux Etats –Unis . Les certificats délivrés provenaient  directement du Canada.  Pour lutter contre l’insécurité qui sévit dans  cette partie moyen-ouest de l’île ,les dirigeants  de certains clubs d’arts  martiaux ont décidé de mettre  leur  savoir –  faire au service de la communauté ,  et ainsi permettre aux jeunes  sans emploi d’avoir du travail.

A Tsiroanomandidy, les récipiandaires entourés par Sayun Raherimahefa Cyprien à l’extrême gauche et Dominique Gontare , à l’êxtrême droite Sayun Mampisanjy Michel.

Un intellectuel aux services de son pays. La pratique des arts martiaux lui permet de suivre avec aisance ses études.  Il a obtenu plusieurs diplômes et  des titres honorifiques délivrés par des prestigieuses universités  du monde. Il a notamment eu un  master of  business administration

( MBA),  un  PHD in hospitality management , un  PHD in marketing management, un  PHD in Leader and management ( honoris causa)  . Il est devenu Professor doctor ( external faculty professor) et  Professional marketing management expert ( PMME) . Vu son parcours élogieux,  cet officier supérieur de l’armée malagasy a été choisi par  la  24e  promotion de l’académie militaire  comme parrain. Il a formé plusieurs  militaires malagasy tant sur le plan éducatif que physique, et la plupart d’entre eux le considèrent comme un  modèle. Sa qualité de rassembleur, a fait qu’il a été  réelu  membre du   comité de fampihavanana malagasy et ses pairs l’ont désigné président de la commission réparation et indemnisation, une mission  très délicate, exigeant  une grande capacité  d’écoute de ceux qui ont  été victimes des crises sanglantes traversées par le pays.

Le staff mondial de Taekwondo dans le monde, à gauche de Mampisanjy Michel, le général coréen CHOI HONG HI fondateur du Taekwondo.

Cet homme comblé est père de sept enfants dont trois garçons et quatre filles. C’est un bon vivant aimant la bonne chère. Il apprécie particulièrement la soupe de poulet gasy, et les abats ( vorivorinkena)

NARY  RAVONJY

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.