Erick Manana & les Lokanga Köln – Prochains concerts : au CCesca les 27 et 28 juillet !



Jacaranda
Erick Manana et le Lokanga Köln Quartet vont investir le CCesca Antanimena les 27 et 28 juillet.

Ils ont fait sensation au Casino de Paris le mois dernier. Les 27 et 28 juillet, Erick Manana & les Lokanga Köln vont retrouver le public malgache au CCesca.

Toujours en quête de nouvelles sensations et aspirant de porter la musique malgache sur le toit du monde, Erick Manana est en quête perpétuelle de la formule qui accrocherait le public. Dernièrement, il s’est associé à ce groupe féminin atypique, des amies de longue date : les Lokanga Köln. Une collaboration qui a porté ses fruits. Erick, avec la bande  à Jenny Fuhr ,ont effectivement fait le bonheur du public venu très nombreux les voir au Casino de Paris au mois de mai. Au mois de juillet, ils vont rééditer l’exploit, cette fois sur une scène malgache.

Collaboration atypique. De formation purement classique, le Lokanga Köln Quartet, composé de Jenny Fuhr, Miriam Lormes, Katharina Hoffmann et Katharina Strein, a un intérêt particulier pour la musique ancienne, et une expertise certaine dans la musique du monde et le jazz.  Les premières apparitions publiques du Lokanga Köln Quartet aux côtés d’Erick, en 2017, ont été un grand succès. Les mélomanes ont été émerveillés par cette formation qui, de par le répertoire hybride qu’elle exécute, l’énergie et l’émotion qu’elle dégage, transporte l’auditoire dans un univers féérique de son et de mélodie. Or, le pari n’était pas gagné d’avance. En effet, le grand défi pour Erick Manana dans ce projet, en sa qualité d’arrangeur, était de trouver l’équilibre parfait entre l’apport de la musique classique et la malléabilité de ses chansons, malgaches de surcroît, à recevoir des influences occidentales sans les dénaturer. A l’image de l’alchimiste, obsédé par sa formule rare pour créer la pierre philosophale, Erick a non seulement réussi à obtenir un produit musical original et cohérent, la quintessence d’un métissage réussi, mais surtout, avec son groupe, il a su créer une extraordinaire aventure humaine où le dialogue culturel est permanent. Si la magie, pour son concert à Tana va toujours opérer ? Si les inconditionnels d’Erick Manana vont être sous le charme ? La réponse les 27 et 28 juillet au CCesca Antanimena.
Mahetsaka


Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.