« Vazo miteny » : Ifanihy en solo au « Twenty six »



Jacaranda
Le crooner offre une prélude de la fête de l’indépendance.

Le messie de la chanson à texte, la langue baladeuse, met les bouchées doubles ces derniers temps.

Ses chansons sont de véritables petits scenarii  et racontent des tranches de vie qui peuvent nous interpeller. Héros de l’édition  2014 du festival de bande dessinée «  Gasy bulles », tout semble sourire à Ifanihy. Pour ses inconditionnels, ses multiples apparitions fait bien des heureux. Vendredi, ce ténor du « vazo miteny » donne rendez-vous aux noctambules au « Twenty six » Analakely.  Fervent compositeur de chanson à texte, Ifanihy est resté fidèle à son image depuis tant d’années. Toujours armé de sa guitare et de micro, à lui tout seul, il réussit toujours à séduire bien de  gens.

Si« Lesabotsy » et « Ikala Dauphine » ont fait ses succès, le chanteur reprendra toutes ces chansons avec lesquelles le public l’a connu, mais il saisira surtout cette opportunité pour présenter « Mitsongoloka », un de ses albums. Les titres comme « Izakakely », « Eny rahavako », « Indreto », ou encore « Ty vava » figureront dans son répertoire. Une occasion pour tous les inconditionnels de découvrir ses dernières compositions.

Adoptant cette formule qui gagne, il aime dialoguer avec les spectateurs. Intimiste, Ifanihy a toujours privilégié les scènes restreintes. Une fois de plus, il sera seul avec sa guitare pour interpréter ses chansons dont les paroles s’écoutent et s’apprécient sans modération. Comme l’occasion se présente, elle est donc à saisir et à ne rater sous aucun prétexte.

Zo Toniaina

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.