Nantenaina : La musique au service du social



Jacaranda
Rendez-vous avec Nantenaina ce dimanche à Namehana.

La musique, ça le connait, et il ne cesse de tourner. Lui, c’est Nantenaina, artiste engagé autant dans sa musique qu’au niveau de la société. Si son prochain rendez-vous sur la scène de Namehana se tiendra dimanche avec Ra-Kicky, le chanteur privilégie ses actions sociales. Effectivement, le chanteur continue l’opération de «  jugement supplétif » qu’il a commencé à Toamasina. Jeudi, le chanteur fait appel à tous parents dans la ville du port dont les enfants n’ont pas encore d’acte de naissance à venir au Tranompokonolona Tanambao V.

« Le but est de donner à ces enfants leurs droits. Ce droit d’exister aux yeux de l’Etat est très important, car une grande partie de la vie d’un individu dépend de ce papier », relate-t-il. Conscient de la  difficulté des démarches, il a décidé de mener l’initiative en coopération avec le tribunal de première instance de Toamasina. Pour ce faire, les parents sont invités à s’inscrire à l’avance.

Cependant, pour assurer toutes ses actions sociales, le chanteur se doit de tourner pour gagner. Pour ce faire, il enchaîne les dates de spectacles. A rappeler que si un beau monde chante souvent l’amour, pour Nantenaina, son élément de prédilection tourne autour des faits de société. Interpellant toujours sur des sujets comme la corruption, le vol d’ossements ou encore la perdition des valeurs culturelles. Si le message est bien transmis au grand public, les responsables quant à eux, semblent insensibles, toutefois, cela ne l’empêche en rien d’apporter sa contribution pour l’amélioration de la vie de ses pairs. Des efforts qui méritent d’être soutenus.

Zo Toniaina

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.