Lu pour vous : « Nos chemins de travers » #1 de Georgia Caldera



Jacaranda

« Depuis des années, Louis et Emma se côtoient sans vraiment se connaître. Au lycée, au centre équestre, et même à la fac, il est ce garçon populaire, star des concours et de sa promo, pour qui toutes les filles craquent en dépit de son arrogance. Timide et réservée, Emma, elle, n’a qu’un objectif : passer inaperçue. Leurs rapports se résument donc à une ignorance cordiale jusqu’au jour où Louis décide d’humilier publiquement la jeune femme. Mais un tragique accident va remettre les compteurs à zéro. Après avoir mordu la poussière, Louis se heurte à une solitude cruelle et inattendue, qui lui montre la réalité sous un tout autre jour. Emma sera-t-elle prête, elle aussi, à reconsidérer son jugement pour l’aider à se relever ? » Georgia Caldera signe un roman bouleversant qui fait aussi bien rire par les petites piques que Louis et Emma s’échangent et verser quelques larmes pour ses protagonistes malmenés par la vie.

Doute. Sa plume enlevée et dynamique nous apporte une romance brillamment écrite. Elle sait retranscrire parfaitement les émotions de ses personnages et comme dans la majorité de ses romans, nous avons le point de vue des deux personnages principaux permettant d’entrer pleinement dans le récit. Le type de narration choisie par l’auteure ne privilégie pas un personnage plus qu’un autre, elle oscille de l’un à l’autre selon l’évolution de l’histoire, nous offrant ainsi le point de vue de l’un sur certains moments, tandis que d’autres sont vus par l’autre personnage. Cela nous permet de bien connaître leur personnalité au fil des pages et des événements, mais aussi de maintenir certaines choses cachées pour que l’on se demande ce que l’un ou l’autre ne nous dévoilent pas. Le doute s’installe alors tout en profitant de ce qu’ils vivent, de cette relation qui naît graduellement et sans que rien ne se précipite.

Sans réponse. Que dire à la fin de ce premier tome, à part qu’il nous faut absolument la suite ! Non mais c’est vrai, Georgia Caldera a lancé une bombe à laquelle l’on ne peut s’’attendre du tout. Ce tome était déjà bien intéressant, mais il nous laisse tellement d’interrogations sans réponse  que le lecteur attend avec impatience de découvrir ce qu’elle a concocté. Georgia a parfaitement su mener son histoire pour que nous plongions dedans sans nous rendre compte de rien ! Trêve de mots, car cela risquerait de dévoiler tant de choses, mais déjà leur relation était très prenante, mais là, la curiosité est à son paroxysme.

Maharindra

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.