Musique vivante : Rajery à l’affiche du « Taxi-be »



Jacaranda
Rajery et ses complices de scène.

Si ces derniers temps, il a été le grand absent sur la scène, c’est qu’il enchaîne les festivals et les scènes internationaux. Ambassadeur de la musique vivante de Madagascar, Rajery consacrera toutefois une soirée entière pour les noctambules de la Capitale. Rajery et ses complices de scènes donnent rendez-vous au « Taxi-be » Antanimena le 1er septembre. Ceci entre toujours dans le cadre de la célébration de ses 36 ans de scène.

L’accord des cordes africaines séduit définitivement les mélomanes. Rajery, muni de sa « valiha », Driss El Maloumi avec son oud et Ballaké Sissoko sur sa kora chantent l’espoir dans la langue arabe du Maroc. Entre des titres maliens et marocains, les morceaux comme « Aretina » et « Anatra » relatent les maux et la sagesse malgaches. Le tout colore indéfiniment « Anarouz », cet album qui a captivé le public du monde que la version vinyle se vend comme des petits pains.

En pleine préparation de son septième album, prévu sortir en mars 2019, Rajery continue sa tournée au quatre coins du monde. Récemment, il était au Pays-Bas et prochainement, il participera à la 21e édition du festival villes des musiques du monde.

Maharindra

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.