« Dago Festival » : Un salon de l’industrie culturelle pour le meilleur et pour le pire



Jacaranda
« Dago Festival », une initiative qui fait ses premiers pas.

Une première à Madagascar, le salon des industries culturelles et créatives de Madagascar se tiendra du 19 au 22 septembre sur deux sites. Le lancement de l’évènement sera abrité par l’Université d’Ambohitsaina. Tandis que l’ensemble des activités des trois derniers jours investira l’Alliance française d’Andavamamba.

Selon Noah Raoelina, responsable de l’équipe d’organisation « DAgo TeamZara », cette initiative est une sorte de défi. « Nous voulons faire connaître aux gens qu’il y a un marché possible pour une industrie culturelle à Madagascar. Cependant, le contexte législatif et politique reste un frein pour une réelle expansion. Il s’agit également pour nous d’engager un premier pas vers la normalisation de ce secteur ». Durant ces quatre jours, une trentaine d’intervenants et d’exposants va proposer aux visiteurs tout un panel d’activités et d’offres. Allant des écoles d’arts, des lieux de diffusion jusqu’aux producteurs les plus actifs sur le marché musical.

Dans le pays, entrer dans le milieu artistique s’apparente plutôt à une navigation à vue. « Aucun chiffre n’est encore disponible pour savoir combien pèse l’industrie culturelle dans la Grande Île. Il paraît que des personnes ont fait des études, mais jusqu’à maintenant les résultats n’ont pas encore été publiés », affirme Noah Raoelina.

Un chantier inachevé attend les acteurs œuvrant dans la promotion des arts et ce, depuis l’indépendance. En termes de production musicale, par exemple, Madagascar avait déjà du répondant dans les années ’50 avec Discomad. Aujourd’hui, les repères restent le plus souvent la célébrité ou la notoriété, quelques sorties à l’étranger et le cachet. Sur les dizaines de producteurs, seuls quelques-uns arrivent à titiller le niveau de professionnalisme international. Du côté des expressions artistiques, la musique et depuis quelques années, le cinéma, restent les plus rentables.

Maminirina Rado

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.