Vendredi joli



Jacaranda

Rapo Atlas à l’assaut. Le groupe Rapo Atlas sera sur la scène de l’Is’art Galerie ce jour à partir de 19 h. Ce groupe est composé de jeunes passionnés et animés par la même passion, la musique, et pas n’importe laquelle, mais celle qui est basée sur la protection de l’environnement, le respect de la personne humaine, la croyance en Dieu créateur, l’universalité de l’amour entre tous les peuples. La musique de cette formation de cinq musiciens et chanteurs vacille entre le groove, le roots et plusieurs autres influences. Première apparition sur cette scène de la capitale, ce sera un moment de découverte.

 

Du jazz avec une connaisseuse. Sandrine Rajaofetra illuminera le Louvre Antaninarenina ce soir à partir de 19 h 30. La chanteuse, compositrice et interprète, a grandi dans une famille de passionnés de musique, son père étant musicien et sa mère chantait. Ils appréciaient particulièrement et écoutaient du jazz, et elle  s’est imprégnée ces styles musicaux. Elle a commencé le piano à 5 ans, a joué de la guitare à 16 ans et a commencé à chanter en même temps. Elle a développé sa passion pour le jazz au fil des ans… Elle promet une soirée d’évasion et de communion avec l’auditoire.

 

 

 

Pour Fanaiky. La soirée à la Fabrik Ambondrona de ce soir promet d’être passionnante, en guise d’évènement de solidarité pour Fanaiky, à partir de 20 h. Le thème est déjà fixé, il tournera autour des percussions : « Jam Percu ». Trois musiciens seront à l’animation Cedrick Ratovoarison, Junior et Tam’s Rasamimanana. Ce trio fait partie de la nouvelle génération. Une soirée donc qui sera placée sous le signe du rythme. Une boîte à don sera placée dans la salle pour que le public puisse effectuer des dons pour les soins de Fanaiky.

 

Hommage à un mentor. En hommage à Tôty, un concert sera organisé ce soir à partir de 21 h au Piment Café Behoririka. « Tôty sy ny mozikany » ou Tôty et sa musique, rassemblera des musiciens comme Harintsoa, Bim, Lilian, Fandresena, Antsiva… Beaucoup de mélomanes attendent ce moment puisqu’il remettra au devant de la scène les titres incandescents de ce grand maître de la musique malgache.  Tôty a formé et accompagné plusieurs artistes de renommées, et a laissé un héritage énorme dans le patrimoine musical malgache.

 

 

 

 

 

Un jeune lion. Ngiah Tax Olo Fotsy va marquer de son empreinte la scène du Jao’s Pub Ambohipo à partir de 21 h avec ses titres comme « Azafady », « Izy » ou encore  le nostalgique « Olo avy aminay ». La musique de ce fervent de la musique urbaine matinée de sonorité de son terroir natal attire autant les jeunes que les moins jeunes. Dans ce haut lieu de la musique tananarivienne, le public pourra s’attendre à plus de deux heures de musique. Dépendant de l’ambiance, certains artistes arrivent même à chanter jusqu’au petit matin.

Maminirina Rado

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.