Musique : G4TRO s’ouvre au rythme traditionnel

Jacaranda

Un des «Boys Band» qui a marqué les années 2000. Ils ne vieillissent pas, ils mûrissent ! Ce n’est pas parce qu’ils se font rare qu’ils ne sont plus à la mode.

Depuis 1998, Ricky, Tony, Chris Andry et Steph ont vu leur cote grimper. Leurs chansons comme « Sengisengy », « Moramora », « Manahirana », « Pati patata» ne quittaient pas les lèvres des jeunes filles à l’époque. Par ailleurs, G4tro porte un message d’amour à son public. Multi vocale, ces jeunes hommes devancent les artistes ayant opté pour le même genre en termes de complicité.

Changement de rythme. 20 ans après, ils s’éveillent et décident de changer la cadence. Après avoir chanté un rythme en vogue à l’époque, ils ont décidé de changer un peu l’atmosphère. G4tro va s’ouvrir au rythme tropical et surtout la musique traditionnelle malgache. «Nous allons nous pencher sur le tropical et la « mozika mafana. Cela ne veut pas dire que notre groupe a dévié de notre conception au départ. Au contraire nous allons embellir ce qu’on a fait depuis 1998» confirme Ricky. L’expérience fait la différence. Pour reconquérir leurs fans, ces chanteurs réservent des surprises.

La musique traditionnelle. Des musiciens qualifiés composeront l’instrumental de G4tro. En essayant de varier le rythme, ils ne vont tout de même pas quitter leurs lyrics teintés d’amour, et de tendresse. «Si le tempo connaît une modification, le message ne changera pas» rassure Steph.

De nouvelles chansons. Le nationalisme coule dans les veines de ses jeunes hommes. « Gasikara nosy malala » est le titre de leur chanson qui parle de leur attachement pour Madagascar. Malgré les vacances à l’extérieur, le souvenir de l’Ile rouge demeure dans leurs cœurs. «Akôry aby» un autre titre, qui marque leur retour en force.

Concert à venir. Pour tisser les liens avec leurs admirateurs, G4tro organisera prochainement un « live ». «Nous avons vu nos fans grandir. Aujourd’hui certains d’entre eux ont déjà des enfants. Nous avons hâte de les voir accompagner de leurs progénitures en chantant nos morceaux d’il y a 20 ans» affirme le beau Tony. Ils vont préparer minutieusement ce concert. Un retour en force pour ces jeunes qui ont l’âge moyenne de trente cinq ans.

Iss Heridiny

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.