Fara West : « En attendant le Jacaranda » avec Edgard Ravahatra



Jacaranda
Edgard Ravahatra et Kool Raoelison pendant leur show à l’Is’art Galerie.

Ces derniers temps, on le trouve un peu partout sur la scène malgache. Et maintenant encore, il est plus présent que jamais. Il, c’est Edgard Ravahatra, le bluesman à la voix de velours. Artiste à multiples talents, Edgard Ravahatra n’est plus à présenter. Légende vivante du blues, il est une inspiration pour bon nombre de jeunes musiciens du moment. Samedi, les mélomanes retrouveront avec bonheur Edgard Ravahatra dans une nouvelle pérégrination avec de jeunes musiciens de Madagascar, dans son spectacle « En attendant le jacaranda ». Kool Raoelison à la basse et au chœur, Fanilo Poppin’s à la batterie, Anjara Rakotozafiarison à la guitare… La joyeuse troupe animera la soirée le temps d’un showcase au Fara West Faravohitra.

Musicien de renommée  internationale, Edgard Ravahatra revient à la source. Il navigue entre folk et jazz sans oublier son port d’attache, Madagascar, et reprenant tout son répertoire. Ses chansons à textes sur voix de velours, surfant sur des rythmes métissés, nous entraînent toujours à l’affut de mixage de mondes différents avec une curiosité sans cesse renouvelée.  Ses rencontres avec les plus grands comme Nina Simone, Henri Guédon, les Salif Keita et autres Omara  Portuendo l’ont conforté dans ses recherches d’ouverture.

A rappeler que Anjara Rakotozafiarison, le jeune guitariste qui l’accompagne, est le grand gagnant du concours « La Grand Ile Guitares Talents » qui s’est tenu au mois de mars dernier. Mis à part la guitare Fender Stratocaster signée Jimi Hendrix, ce concert entre également dans le cadre du lot de récompenses de la compétition. Edgard Ravahatra étant le mentor de ce concours organisé dans le but de promouvoir la musique et la culture rock à Madagascar.

Zo Toniaina

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.