Sommet International de la prédication textuelle : Une première édition réussie  



Jacaranda
Les chorales en chantant «Quand je vois le ciel».

«Prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec douceur et en instruisant» Timothée 4 :2

Les journées du 10 au 13 octobre sont consacrées à l’éducation chrétienne. . La première édition du sommet international de prédiction textuelle a commencé hier à l’Institut Supérieur de Travail Social à Andoharanofotsy. Organisé par Madagascar 3M (mpitandrina, Mpitoriteny Mpanompo) ce sommet a pour but de former les pasteurs effectuant des missions à la campagne. « Ce sommet est dédié à tous les chrétiens. » explique le Pasteur Faly Ravoahangy. Débat, prière et atelier seront les principales activités de cette première édition.

L’amphi de l’Institut supérieur de Travailsocial était quasi-rempli hier. « Pour fortifier la foi et comprendre la Sainte écriture, il faut entretenir son esprit » affirme le Pasteur Sud Africain Tim Cantrell. « La Bible a transformé mon cœur, elle est pertinente, elle peut changer et donner de l’espoir » témoigne le pasteur Suisse John Glass. Ce prêcheur a même écrit un livre concernant la prédication textuelle. Bien que les pasteurs n’aient que trois jours de séjour à Madagascar, ils trouvent que le christianisme est florissant. Prêcher la parole du Seigneur est le slogan de cette première édition. Cinq pays participent à ce sommet : la Suisse est représentée par John Glass, la France par Florent Varak et Philippe Viguier, L’Afrique du Sud par Tim Cantrell et Dave Bekley, les Etats-Unis par Todd Barnett et enfin, Madagascar par Faly Ravoahangy et Ramiaraka Rabenja. Bien qu’il débute par des chants évangéliques, le sommet consiste à étudier systématiquement la  Bible.

Créée en 2017, l’association 3M a en quelque sorte atteint son objectif. Les membres envisagent une deuxième édition plus prospère en invitant plus de 15 pays.

Iss Heridiny

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.