Galerie Kamoulao : «The Web» roule pour un rock indé

Le groupe «The Web» au complet pour vendredi soir à la Galerie Kamoula.

Le rock band «The Web» prépare un concert ce vendredi à la Galerie Kamoula pour un rendez vous des amateurs de rock indé. Une occasion de retrouver également un groupe aux multiples horizons.

«The Web», un nom de groupe qui sonne contemporain et pratique le rock, quelques fois mâtiné de jazz, sera sur la scène de la Galerie Kamoula à Analakely demain à partir de 21 h. La particularité de cette formation est qu’elle est franco-malgache. De plus, elle possède déjà quelques titres de leur cru. Ce sera donc une découverte pour les amateurs de rock pour cette soirée. « Nous avons commencé il y a deux ans. Le groupe est composé d’un Italien, deux Français et de deux Malgaches, dont l’une est notre guitariste rythmique », met en avant Sylvain Martin, porte-parole de «The Web».

Gérant de ce lieu festif du centre ville, Joël confirme. « Pour eux, la musique c’est avant tout par passion ». Et la Galerie Kamoula se prête bien à ce type de musique libérée et contemporaine. Ce haut lieu de rencontre des mélomanes allie proximité et convivialité. Pour cette soirée, «The Web» proposera trois parties, dont l’une sera dédiée à leurs propres titres. Une manière d’annoncer déjà leur opus qui va être enregistré d’ici quelques semaines. « Nous préparons notre premier album pour le mois de novembre. Notre style se situe dans le rock indé et le rock classique », ajoute Sylvain Martin.

Soirée découverte. «The Web», c’est avant tout une bande qui s’est retrouvée dans le rock par affinité. Chantant notamment en anglais, elle revisite les meilleurs tubes des années 60 pour atterrir dans les années 2000. Sans doute, ce sont les horizons différents des membres du groupe qui mettent plus en évidence leur complémentarité. « Nous pouvons jouer du Rolling Stones tout autant que nous pouvons jouer du Jimi Hendrix ». Rendez vous donc vendredi soir pour une soirée pleine de surprises. D’autant que le rock a repris du souffle ces dernières années. Grâce notamment à des groupes de rock indé comme «The Web».

Pour la Galerie Kamoula, c’est quelque part une manière d’apporter sa contribution à ce renouveau du rock malgache. Il faut dire que depuis une dizaine d’années, cette musique voit apparaître des stars No Mady, mais aussi des anciennes gloires comme Kazar. Les soirées de découverte de cet acabit manquent dans la Capitale pour faire entendre les groupes qui travaillent dans leur studio-maison ou comme des bandes de potes.

Maminirina Rado

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire