6 novembre 1996 – 6 novembre 2018



Jacaranda

Cela fait maintenant vingt deux ans que le palais de la Reine, ou le « Rova » qui abritait palais, sépultures et résidences royales ont été « incendiées » selon les premières suppositions des enquêteurs. Vingt-deux ans, mais dans la littérature et les écrits existants, tout au plus, trois livres parlent de ce lieu historique. Le plus récent a été édité en 2006 par « Trano Printy » avec la plume de Samuel Rabefaritra. Il porte le titre de « Tantara an-tononkalo : Rovan’i Manjakamiadana fahiny sy ankehitriny ». Un recueil de poèmes, avant tout, mais aussi un voyage à travers l’histoire de cette place historique malgache. Quant à l’auteur, Samuel Rabefaritra est un auteur peu connu à Madagascar, son livre est en vente à l’étranger et dans le pays. Né en 1925, il est connu dans le milieu littéraire malgache comme ayant une écriture limpide et vigoureuse. « Tantara an-tononkalo : Rovan’i Manjakamiadana fahiny sy ankehitriny », semble prendre des sources dans des témoignages écrits mais aussi oraux. Comme le permet la poésie, la mise en perspective de ces témoignages permet de vivre le ressenti des gens des époques royales. Sans oublier le désarroi généré par son incendie, qui a tout de même coûté la vie à des individus non encore identifiés.

Maminirina Rado

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.