Is’art Galerie avec Dadlah Ben J

L’un des anciens du rap malgache, Dadlah Ben J sera sur la scène de l’Is’art Galerie à Ampasanimalo ce soir à partir de 19 h. Il est connu pour porter un message mettant à mal tout système et idéologie qui ignore le peuple. Son engagement a été signalé dans des titres comme « Ekah », incitant tous les  Malgaches à combattre la gabegie et l’indifférence face aux problèmes sociaux. Dadlah Ben J est également un des membres fondateurs du groupe de rap Da Hopp dans les années 90. Il a aussi sorti des chansons personnelles.

Rocky annonce les couleurs. Dans le cadre de leur tournée internationale, le groupe français Rocky sera sur la scène de l’Ifm Analakely ce soir à partir de 19 h. Aujourd’hui, aucun autre groupe ne ressemble à Rocky, et Rocky ne ressemble à personne. Machine de guerre sur scène dès en 2011, le groupe n’a que faire des étiquettes, il est insaisissable, pop sans se compromettre, électronique sans tomber dans le piège de l’efficacité systématique, dédié corps et âme à la musique et dansant quand ça lui chante. Loin de jouer les durs, Rocky préfère baptiser son premier album “Soft Machines” d’après l’une de ses neuf chansons.

Toph Rebel investit le “Madagascar Underground”. Le reggae a montré de belles initiatives ces dernières années, plusieurs chanteurs et chanteuses de ce genre musical se sont affirmés sur les scènes reconnus de la capitale. Une révélation, Toph Rebel va investir le « Madagascar Underground » à Antsahavola ce soir à 19 h. Le chanteur est originaire de Tolagnaro et pratique un reggae contestataire. Son titre comme « Toe-tsaina » suffit à résumer la vision du monde de ce jeune artiste. Pour les amateurs de chansons à texte et des sonorités venues de la Jamaïque, faire un tour au « Madagascar Underground » serait une bonne idée.

SK Melody accueille trois têtes d’affiche. Une soirée qui sera  sûrement mémorable, puisque le SK Melody Mandriambero concocte ce soir une nuit riche en émotion avec trois groupes : Jeneraly, Green et Roova. Place donc au rock des années 80 et 90. Retrouver trois groupes, des têtes d’affiche sur une même scène doit convaincre tous les amateurs de rock et de bonnes vibrations de la capitale. D’autant qu’une petite évasion hors de la ville serait de bonne augure en ce fin du mois. Histoire aussi d’avoir un avant-goût des fêtes de fin d’année au Sk Melody.

Jaojoby allume le feu du « Fatapera ». Le roi du « Salegy », Jaojoby Eusèbe chauffera la scène du « Fatapera » à Antaninarenina ce soir à partir de 20 h 30. Décidément, ce lieu festif est en train de mettre les bouchées doubles pour se faire une place dans la vie des nuits antananariviennes. Ce sera sûrement un voyage où il emmènera l’auditoire avec la belle « Alima » ou pour une quête du mieux avec « Samy mandeha samy mitady »… Sûrement, la piste ne désemplira pas. Il faut aussi espérer que Jaojoby Eusèbe donne un aperçu de son immense talent dans le répertoire soul international.

Deux ténors de Rebika à la Cabane. Du « Revy Rebika », c’est toujours un plaisir pour revenir sur les tubes d’antan qui ont bercé presque tout le pays, ce sera à la Cabane à Andavamamba à partir de 20 h 30. L’annonce a déjà été faite, ce sera sous le signe des années 70, 80 et 90. Ce sera sûr donc que Tonton Pà et Rampal, les ténors du groupe Rebika, appuyés par José et Odéam feront des covers des chansons qui ont bercé ces années. Place donc à un quator de voix velours, d’ailleurs deux générations se retrouveront sur la même scène, ajoutant encore plus de plaisir.

Maminirina Rado

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.