Loisir : Le premier Jumping Frog de Madagascar chez « Milalaoo »

Le fameux « Jumping Frog » attend de pied ferme les usagers du « Milalaoo ».

Le parc d’attraction « Milalaoo » de l’Akoor digue révolutionnera sûrement le domaine du loisir dans la capitale. Le premier « Jumping Frog » à Madagascar s’y trouve.

Le « Jumping Frog » débarque à Madagascar, le lancement du parc d’attraction « Milalaoo » a été officialisé hier dans les enceintes de l’Akoor Digue. Le « Jumping Frog » est un manège d’extérieur qui dépasse les treize mètres. Sa particularité est de faire monter l’adrénaline à son comble, en projetant avec une vitesse vertigineuse les usagers à plus de dix mètres du sol. Ensuite, elle redescend comme si elle allait s’écraser au sol. De quoi rendre moins téméraires les plus virils des messieurs. « La sécurité est assurée. Nos manèges sont neuves. Nous les avons achetés en France, en Chine et en Inde », assure Valérie Fidihasina Rasoamanana, chef de patrimoine auprès de l’Akoor Digue.

En voyant les installations de « Mialalaoo », la première question à se poser reste la sécurité. Le site est bien clôturé, entouré de bornes bétonnées pour protéger d’une éventuelle sortie de route des voitures sur la route digue. Tandis que les attractions en extérieur sont équipées de ceintures de sécurité qui seront systématiquement contrôlées. Pour être au diapason avec les normes extérieures, des équipements de secours sont facilement accessibles en cas d’incident. « Tout ce qu’on souhaite c’est qu’il n’y ait pas de problèmes », ajoute la chef de patrimoine de l’Akoor Digue. Pour le lancement, des tests gratuits ont été proposés aux invités, histoire aussi de vérifier les mesures de sécurité sur les attractions.

100% ludique. « Milalaoo » se divise en deux plateaux. A l’extérieur, il y a les manèges et les trempolines et à l’intérieur, dans une grande salle, se trouvent divers jeux. Comme des jeux vidéos en arcade, des simulateurs de conduite de moto, un jeu de tir avec un écran géant… Ils portent des noms assez spéciaux : « Outrun Racing, Motor Game, Crazy crocodile, Boxing game, Shooting Machine Game, Hunting Zone »… Ainsi, pour la partie intérieure, il y a quinze attractions différentes. Hors des murs, les usagers auront le choix entre sept autres attractions. A savoir le Swing, les escalades, les chateaux gonflables, qui vont sûrement ravir les petits aventuriers.

C’est vértitablement une première à Antananarivo, et dans tout Madagascar. Et selon toujours Valérie Fidihasina Rasoamanana, les prix sont très abordables. Pour ne citer qu’un exemple, le coût minimum d’une des attractions est de 1 000 ariary. Dans les mois à venir, le parc pourraient ne pas  contenir l’affluence. « Nous sommes optimistes dans une certaine mesure… les gens pourraient se dire que ce sera certainement très cher mais ils verront après que ce n’est pas le cas ». Si le lundi est réservé au repos, le parc sera ouvert du mardi au vendredi de 11 h à  20 h. Tandis qu’en week- end, ce sera de 10 h à 20 h. Comme son nom l’indique, « Milalaoo » est un jeu phonétique tiré de « Milalao », ou jouer en malgache, ce parc l’illustre parfaitement.

Maminirina Rado

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.