Festival de cinéma : Africajarc lance son appel à film

Jacaranda
Régis Gizavo a porté les couleurs de la Grande Ile dans l’Africajarc.

Ces dernières décennies, le septième art continue sa chevauchée en amont si l’on se fie à la présence des œuvres malgaches dans de multiples festivals de cinéma du monde entier.  Pour 2019, la porte est déjà  ouverte, en tout cas pour les réalisateurs de film court. Pluridisciplinaire, le festival Africajarc a lieu chaque année, depuis 20 ans, à Cajarc, dans le Lot, et a pour vocation de mettre en lumière les arts africains  dont le cinéma. Du 18 au 21 juillet de l’année prochaine, la section proposera une bonne vingtaine de « courts métrages »  pour la plupart très récents, voire inédits et mis en scène par des réalisateurs issus de pays Africains ou de la diaspora. Pour les cinéastes malgaches, il reste encore deux mois avant la date butoir  fixée le 31 janvier 2019.

Créé en 1999, l’Africajarc est un festival culturel pluridisciplinaire, dédié aux cultures d’Afrique. Il a lieu durant quatre jours, à Cajarc en France, chaque été. Tout nouveau, tout frais, la section court-métrage a ravi le public. Cette compétition permet de proposer des films originaux, inédits et de grande qualité, dévoilant un panorama de la production africaine. Ce festival étant une vitrine de la culture du continent, noir, pour le moment, Régis Gizavo est l’unique nom malgache figurant dans la longue liste d’artistes  ayant brillé de mille feux à Cajarc. La porte s’ouvre désormais, à  nos passionnés de tenter la chance et pourquoi pas  de s’ajouter à cette fameuse liste.

Zo Toniaina

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.