Nisea : Du rock symphonique au « No comment Bar »



Jacaranda

Entre musique populaire et musique d’élite, ils sont les libres-penseurs que les adeptes du rock malgache n’ont jamais connus. Leurs textes sont révolutionnaires et souvent anticonformistes.
Le métal Symphonique de Nisea résonnera au « No comment Bar » à Isoraka, ce soir à 20 heures. Le groupe interprètera son album sorti en juin 2017 «  Alohan’ny hikipiako. « Azy ny ady », « Fatomaty », « Foko vato » vont être joués par Gaston et ses compères. Deux heures de rock ! Effectivement, ils interpréteront également à leur manière les chansons des rockeurs qui les ont influencés notamment « Epica », « Temptation », « Nightwish », « Delain ». « On a fait trois  semaines de préparation pour mener à bien ce concert, et pour que nos fans soient  satisfaits» a affirmé Gaston le chef de groupe. Avec la ravissante Agathe Randrianirina à la lead vocal, Gaston au clavier, Tahina Andriamaneva à la guitare, Bryan Smith comme contrebassiste, et Anthony Andriamahenina à la batterie, les nerfs seront détendus ce soir !
« Métal philosophique ». « Beaucoup de gens croient qu’on fait du « White métal » (métal chrétien) parce que  90 % de nos chansons sont accompagnées par des choristes. Alors qu’on est plutôt dans le métal philosophique » a souligné Gaston. Qualifié de groupe de rock libre penseur, puisqu’il essaie de comprendre tout ce qui l’entoure, la musique de Nisea est un carrefour de la musique  lourde et la musique classique. Composé de deux musiciens polyvalents tels qu’Anthony Andriamahenina et Bryan Smith, un adepte farouche de la musique « heavy » comme Tahina, et encadré par Saina un arrangeur talentueux, Nisea a trouvé son « syncrétisme musical ».
Créé  en 2010 par Gaston et Saina, il faut attendre en 2013 que le groupe soit en activité. Gaston et son équipe ont sorti leur premier album en 2017. En juin 2019, Nisea sortira son mini-album. «Nous allons sortir un EP en 2019, une fois sorti, nous allons faire un grand concert. On compte passer à un niveau supérieur. Des violonistes, clarinettistes, des choristes seront engagés pour poétiser la couleur sonore » a promis le chef de groupe.
De parcours différents, mais unis par l’amour du rock symphonique. Agathe qui un modèle, Tahina étudiant en Télécommunications à Vontovorona, Bryan étudiant à l’Institut Supérieur de Technologie, Anthony qui va bientôt prêter le sermon d’Hippocrate, ont toute la jeunesse devant eux.
Iss Heridiny

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.