« Everlasting gospel » : Mission accomplie pour VOG

Vog rejoint les grosses pointures du gospel malgache.

Pour reluire l’image de l’évangélisation malgache, « The Voice of God » a offert aux spectateurs un moment de totale communion et de réjouissance avec le Seigneur dimanche. Dans un CCesca Antanimena plein, le public, majoritairement jeune s’est complètement déchaîné dans la louange et la célébration. Un petit paradoxe qui a fait la signature de cette formation depuis un bon moment.

En toute simplicité tout en jouant la carte de l’excellence, « The Voice of God » a réjoui plus d’un en entamant ses propres morceaux et les classiques du répertoire de Noël. Les titres rythmés par les genres musicaux des quatre coins de l’île résonnent en chœur. Sans interruptions ni pauses quelconques, le public suit le rythme, sans oublier les petits mouvements d’ensemble. Ils ont également interprété des titres standards du gospel américain.

De fil en aiguille, les « Sambatra sy tretrika » se chantent en chœur mais toujours aussi frappant avec une voix puissante de ces chanteurs de gospel. Mais l’un des moments marquants reste incontestablement, la magnifique interprétation de « Tiako ianao Jesosy » un des titres qui fera certainement la notoriété de Vog depuis dimanche. Entre autres, la participation des stars malgaches a fait le bonheur de tout un chacun. Entre la rappeuse Bambs et les chanteuses Faniah et Narindra, la compagnie « Sokajy Dihy Fanantenana Ambohipo » ont égayé la scène avec une chorégraphie à couper le souffle. Du début jusqu’à la fin du spectacle, tout le monde, à l’unanimité entre dans le monde merveilleux du ‘praise and worship’. Un spectacle quasiment sans faille qui redore le blason de l’évangélisation malgache.

Zo Toniaina

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.