Noël : Concert festif avec Orimbato

La chorale « Orimbato », fidèle au rendez-vous.

Vivre Noël  est toujours un pur bonheur. Cette année pour La chorale « Orimbato » du Temple Fjkm Tranovato Ambatonakanga,  La nativité reste un moment d’allégresse et de réjouissance. Et cette année n’a pas dérogé à la règle.

C’est dans un temple bien rempli que la chorale, dirigée par Fabrice Razafimamonjy et accompagnée par les musiciens de la Paroisse, a donné le meilleur d’elle-même vendredi.  Et ses collaborateurs ont assuré une représentation authentique composée de 16 titres rigoureusement sélectionnés. Le but a été de démontrer la richesse du patrimoine culturel mondial dans le domaine des chants de louanges et d’adoration du Seigneur ont retenti en chœur. Les « Ny fitiavanao anay » une version revisitée en malgache de J.S. Bach, « The way that He loves » de W. Elmo Mercer et « El Shaddai » de Michaël Card ont particulièrement marqué les esprits. La première partie a suscité l’exaltation du public en se régalant des interprétations de grands classiques qui font la notoriété da la chorale.

Quant à la deuxième période, la joie inégalée a été marquée par la célébration de la naissance du Christ telle qu’elle a été annoncée par les anges aux bergers du temps du Premier Noël. Témoignant ainsi la Grandeur de Dieu, sa Fidélité, et sa Miséricorde, l’évangélisation par le chant a été proclamée à travers un éventail de répertoire au genre musical varié et de plusieurs pays.  On peut citer entre autres la composition  suisse « Annonce-moi l’allégresse » de Dave Garatt, ou l’œuvre anglaise « Break intosongs of joy » de Bill Batslone. Sans oublier les chants malgaches comme « Teraka Jesosy » de Jonasy Andriantsilanihasy et d’autres encore. Allant du classique au chant liturgique et contemporain, le tout a           été couronné par l’incontournable « Alléluia » G.F Haendel. A rappeler que ce concert signe la  clôture de la célébration des  45 années d’existence de la Chorale Orimbato.

Zo Toniaina

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.