Exposition : Dwa dessine la vie quotidienne

Depuis  mercredi, les passionnés de dessins et de portraits sont venus visiter l’exposition de Dwa.  Ce dessinateur, scénariste et  bédéiste résidant à Antananarivo, est un artiste qui prend son temps à dessiner  tout ce qu’il voit. Sans parler des 16 carnets de croquis  bien installés  à l’entrée, plus d’une cinquantaine d’illustrations est  accrochée  au mur de l’IFM.  À travers ses dessins, on  relève  les activités quotidiennes dans la ville d’Antananarivo. Cordonnier, mécanicien, tailleur, tels  sont les métiers que Dwa montre dans ses  œuvres.  Talatamaty, Analakely et autres quartiers de la capitale y sont   illustrés. L’artiste emploie des couleurs telles que le bleu, le rouge, le vert.  «Ce dessinateur nous montre des choses les plus anodines que nous vivons dans la vie  quotidienne. Dwa a bien détaillé son esquisse»  a rapporté  un visiteur de 28 ans fans de bédé en sortant de l’IFM.

Selon l’affiche marquée  au mur de l’IFM, «cette exposition  est le résultat  de sa récente  résidence  à la cité  internationale des arts de Paris». D’ailleurs, la ville de Paris est également  dessinée par Dwa et accrochée parmi  les dessins exposés à l’IFM.  Le contraste est visible ! Si la ville d’Antananarivo reflète une ville agitée  et mouvementée,  celle de l’Hexagone semble calme. On y trouve aussi des édifices monumentaux comme l’église FJKM construite en 1859.

En somme, Dwa  est un homme de terrain. De Paris à Antananarivo,  il n’a pas perdu d’un seul regard l’urbanisation de  ces deux capitales.  Les visiteurs constatent que les œuvres  mettent en évidence la cohésion sociale malgache.

Iss Heridiny

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire