Photographie : Le jardin ORTANA décoré  de photos pour quelques mois

Jacaranda
Fond Michel Pain.

Les clichés immortalisent les moments, les évènements, l’époque que les aïeux ont traversés. Pour que la descendance ait une connaissance du passé, le Musée de la Photographie retrace l’histoire de Madagascar à travers les photos datant depuis la première photo prise en 1853 à Madagascar jusqu’en  1970.  

« Nous sommes actuellement  à 8000 images numérisées, et nous ne  nous arrêtons jamais à numériser » telle est la phrase du directeur du musée photographie Tsiory Andriamanantena.  En effet, cette année sera une « année de la photographie ».

Le jardin Ortana est orné de photos depuis la fin du mois de janvier.  Le but, pour faire connaître à la population tananarivienne  les évènements du passé de la  Grande  Ile.

Expo-photo. Grâce à l’exposition photographique « Jardins et lieux publics »  montrant lieux et places chargés d’histoire à Antananarivo, accrochée sur  la place de l’Office régional du tourisme d’Analamanga (ORTANA) depuis le 31 janvier, et ce pour quelques mois, les Tananariviens pourront faire un va-et-vient dans  le passé et le présent  de quelques sites familiers, mais emblématiques de la capitale.

En collaboration avec le Musée de la Photographie de Madagascar d’Anjohy, en utilisant les photographies d’ANTA, l’ORTANA a choisi  de fournir un bout d’histoire de l’Avenue de l’Indépendance d’Analakely, des escaliers d’Antaninarenina et d’Ambondrona, du jardin aménagé d’Antaninarenina, de l’Avenue principale d’Antaninarenina. En effet, ces endroits sont de ceux auxquels on ne fait plus attention, délaissés et dégradés, en train de disparaître tout simplement, car négligés.

Cette exposition démontre l’intérêt de la photographie pour témoigner du  passé, indiquer des détails qui échappent, attirer le regard vers les  choses qui tendent à disparaître, et diriger l’attention vers ce qu’il faut préserver. Il faut savoir qu’à la poursuite de leur mission de partage et de valorisation du patrimoine culturel et  historique, le   Musée de la Photographie de Madagascar d’Anjohy et  l’ORTANA restent  ouverts  au public tous les  jours de la semaine sauf le lundi.

Selon le directeur, l’objectif est de réaliser deux grandes expositions en avril et en septembre. En outre, le public  scolaire sera  également ciblé   cette année. D’ailleurs,  un projet sera mis en place, non seulement  le musée éditera les ouvrages d’histoire,  mais les responsables vont  aussi ouvrir  d’autres  musées dans les autres régions.

 Iss Heridiny

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.