Académie malgache : Histoire et langue à travers deux grandes chercheuses

Jacaranda
La professeure Lucile Rabearimanana, une historienne de référence à Madagascar.

L’Académie Malgache à Tsimbazaza revient avec ses communications demain à partir de 14 h 30 avec deux chercheuses de renom. La première sera consacrée au thème « Vivre à Tananarive en 1956 à travers la presse et le vécu de la population », avec Lucile Rabearimanana. Cette professeure est parmi les plus consultées concernant l’histoire malgache, surtout la colonisation et les deux grandes Guerres. Le choix de la date 1956 coïncide avec l’avènement de l’indépendance malgache qui a été précédé par le référendum du 28 septembre 1958. La presse malgache est aussi un témoin privilégié de ces changements historiques. Celle-ci a joué un grand rôle dans la guerre de position, d’opinion, d’idées entre l’administration coloniale et les patriotes. La seconde communication sera celle d’Oliva Ramavonirina, sur « Ny endriky ny Teny Malagasy miampita sisin-tany ». Elle portera sûrement sur l’altérité, le rapport à la langue et l’évolution de la langue dans l’espace et le temps. L’intervenante est chercheuse en terminologie au Centre des Langues de l’Académie malgache, elle connait très bien son sujet . Deux communications qui  méritent le détour que ce soit pour les étudiants, les universitaires ou les chercheurs.

Maminirina Rado

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.