« Indian Ocean Music Market » : Mami Bastah parmi les 30 artistes participants

Jacaranda
Mami Bastah sortira prochainement « Mamahoaka » qui comptera pour son huitième album.

Madagascar sera bien représenté sur les scènes de l’Iomma. Rendez-vous du 3 au 6 juin pour plus de 30 « showcases » et autant d’artistes dont Mami Bastah à l’Ile de la Réunion.

Plus que quelques mois et le marché de la musique de l’Océan Indien se tiendra à l’île de la Réunion. Après le passage très marqué de Kristel, cette année, c’est Mami Bastah qui représentera Madagascar avec son style bien propre à lui. Du 3 au 6 juin, artistes, producteurs, managers, festivaliers donneront vie à la huitième édition à travers des conférences, des rencontres professionnelles et plus de 30 « showcases » à Saint-Pierre.

Pour ce faire, Mami Bastah a revisité son répertoire. Sans changer radicalement sa formule qui gagne, il a donné un second souffle à bon nombre de ses morceaux en versant dans la musique actuelle. De même, il a également sorti quelques nouveaux titres comme « Tsy ekenay » et « Finoana sy fanantenana ». Toujours du « tandonaka » et du folk mais cette fois-ci, comme dorénavant il arrange lui-même ses chansons, l’auteur/compositeur a ajouté une touche plus actuelle en colorant ses titres avec plus de sonorités plus lourdes sans pour autant agresser les oreilles du public lambda. « Mes nouvelles compositions tendent plus vers la musique actuelle, pour répondre à la demande sur le marché, que ce soit dans les festivals internationaux que les grands rendez-vous musicaux  du monde. Je garde toujours le « tandonaka » comme base mais cela ne m’a pas empêché de m’ouvrir encore plus et utilisant des amplificateurs. Pour Iomma, nous seront quatre sur scène, avec le claviériste qui utilisera trois ou quatre synthétiseurs » relate-t-il.

Pour rappel, Iomma est une plateforme musicale de l’Océan Indien. Fort de huit éditions, le but est de favoriser les échanges rencontres et opportunités entre les artistes et professionnels de l’Océan Indien, tout en construisant des passerelles vers les acteurs de l’industrie musicale venant d’Europe, d’Australie, d’Amérique et d’Asie. Plusieurs centaines de professionnels de la musique tous azimuts sont attendus durant le trois jours.

Zo Toniaina

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.