Gastronomie : La Maison du Bonheur partagera de bonnes recettes chinoises avec les jeunes Malgaches.

Jacaranda

« On ne peut pas faire de la cuisine si l’on n’aime pas les gens » disait un cuisinier.
Un atelier de cuisine se tiendra à la Maison du Bonheur à Ankatso à partir du 27 mars et ne se terminera que le  15 mai. Sans parler de la présentation de la cuisine traditionnelle chinoise, des formations seront aussi offertes aux amateurs de la gastronomie orientale, étant donné que bon nombre de jeunes Malgaches apprécient la cuisine asiatique en générale et chinoise en particulier. «Nous avons effectué une enquête à l’Université d’Ankatso et ses environs. Alors,  nous avons  constaté que la majorité des Malgaches s’intéressent à notre cuisine » a relevé Emilie Tian, la secrétaire de la maison du bonheur.

« Nous allons d’abord donner aux participants des recettes faciles pour qu’ils puissent avoir une base. Ensuite, nous passerons à un niveau plus élevé» a-t-elle rajouté. Ainsi, gésier salé à la vapeur, Nouilles sautées à la sauce de soja, galette de citrouille, galette à base de maïs seront au menu.
L’apprentissage sera  assuré  par Carmen Leung. Cette dernière est née et vit à Hong Kong. Amoureuse de la grande île,  tous les trois mois elle débarque à Madagascar pour une action bénévole. La plupart du temps, cette infirmière  Hongkongaise  donne des formations médicales aux jeunes Malgaches. Cette fois-ci, Carmen Leung donnera des formations culinaires. Passionnée de la cuisine dès son enfance, elle aidait ses parents à préparer le repas. Selon elle,

« la joie se trouve en cuisinant  et que la cuisine est un moyen de communication».

Iss Heridiny

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.