Funky music : Le « gasyTsara » d’Arison Vonjy à voir en live

Arison Vonjy et ses frères d’armes en musique (Copyright Tangalamamy)

Et voici venir le rendez-vous tant attendu de ses inconditionnels. Plus que quatre jours pour vivre en live le premier appointement en grandes pompes entre le public avec  Arison Vonjy et ses complices de scène. Musicien aux milles facettes, Arison Vonjy fait partie de ces artistes qui produisent rarement des albums. Il y a deux ans, il a mariné son troisième opus « gasyTsara ». Si à l’époque seuls les inconditionnels ont découvert la richesse de cet album, dorénavant, le chanteur s’ouvre à un plus large public. Les mélomanes l’ont adopté et sont devenus  ses inconditionnels.  Surfant entre jazz et funk depuis ses débuts en 1988, l’artiste n’a pas perdu son goût pour la perfection. Attachés à leurs racines, les membres du groupe s’adressent à un public plus large et donnent le ton à leur projet, un album riche en créativité, toujours funky, mais relevé de couleurs et sonorités Malagasy.

Toujours entouré des meilleurs comme des Tôty, des Silo et des grandes références depuis des décennies, il a décidé de rallier ses armes aux jeunes talents du moment à commencer par Dovs  Rakotondraina à la fois derrière le clavier et technicien. Nali Rabarison, batteur de son état est également l’ingénieur de son, sur le même diapason qu’iBEmaso sur tout ce qui est vidéo-mapping. Quant à Harty Andriambelo, il sera à la fois à la basse, et troquera de temps à autre son instrument de prédilection contre son harmonica ou une guitare acoustique.  Trêve de mot pour les narrer, rendez-vous à l’Institut français Analakely dans la soirée du 5 avril!

Zo Toniaina

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire