Guide du week-end

Martz, Kr78, Angaroa et El dino, une affiche de « ouf »

Le concert /festival « Elevator » se tiendra cet après-midi à partir de 15 h au Point d’Exclamation Lounge Bar de l’Hôtel de l’Avenue à Analakely, avec quatre groupes de métal de renommée. A savoir, Martz, une référence dans le milieu, Kr78, El dino et Angaroa. Ces formations n’ont plus rien à prouver. D’ailleurs dans ce milieu, ce n’est pas le succès qui compte mais surtout le message à faire passer. Ce sera donc un concert fleuve avec des riffs à tout casser. L’occasion aussi de goûter à une ambiance « underground ». Puisque la plupart de ces formations viennent des sous-sols, là où la musique se fait avec les tripes.

Eklyps, Epistolier et Ramjasy au CGM

Les trois compères du rap de la nouvelle génération des chanteurs conscients, Eklyps, Epistolier et Ramjasy vont monter sur la scène du Cgm Analakely cet après-midi à partir de 14 h 30. Connus pour leurs textes sociaux, presque politiques, parfois cinglants et adressés aux jeunes, ce trio a réussi à se forger une identité à travers un rap portant les valeurs de cette musique. Côté musicale, ils n’ont rien à revendre, ayant une maîtrise de leur flow sur toutes les variantes du rap. Ils possèdent également un atout de taille, leur jeunesse qui leur donne encore tout le temps d’évoluer.

 

Les jeunes de Zara Aina sur les planches

La pièce de théâtre « Jonas, le collecteur d’ordures » sera présentée par les bénéficiaires de l’Ong Zara Aina ce jour à partir de 14 h 30 au Cemdlac Analakely. Cette création mettra en valeurs des acteurs et actrices en herbe, voulant porter un message simple « dignité et respect humains ». Zara Aina est un rassemblement de comédiens et comédiennes qui scolarisent des enfants en difficulté tout en leur inculquant le théâtre. A partir de cet art, Zara Aina transmet les clés de réussite dans la vie à ces bénéficiaires. Ces derniers vont donc rendre au public leurs acquis.

 

Au bon souvenir de Tritra

Le Piment Café Behoririka propose une affiche inédite ce soir à partir de 20 h, avec une soirée « Jouons du Tritra ». Sur scène, on aura droit à du Jacquis Ralph, Zo Tantely, Bolo David et Arty Andriambelo. Les trois premiers sont des musiciens hors pair, le quatrième est un bassiste assez connu. En invité, il y aura le maestro Datita Rabeson, un des « guitare heros malgache » et aussi Naivo Andriambelo. Tritra a été un groupe formé par des personnalités de la musique malgache et tananarivienne. Il a laissé une trace indélébile dans le paysage musical national.

 

Les jeunes du FJKM invitent Bodo et Rija Ramanantoanina 

Bodo et Rija Ramanantoanina seront au Palais des Sports Mahamasina ce jour, les portes s’ouvriront à 9 h 30. Cet évènement est organisé dans le cadre du lancement du 45e anniversaire des jeunes du « Fianagonan’i Jesoa Kristy eto Madagasikara », (FJKM). D’autres artistes seront également présents comme Ny Avo, Mialy Rakotomamonjy, le groupe Narison, et la ramification musicale du STK Fanasam-piderana Antanimena Andrefana. Les jeunes chrétiens de Manarintsoa Finoana, d’Antsan’i Gileada de Manohisoa Fitiavana et des voix Andriamazoto d’Anjanahary Martiora seront également de la partie.

La relève de la variété à Antsahamanitra

« E-Mozika an-tsehatra », un défi en soi pour ces quatre chanteurs et chanteuses, Mirado, Fy Rasolofoniaina, Johane et Nate Tex, de s’attaquerà Antsahamaniatra demain à partir de 15 h. Quelque part, ces jeunes représentent ce qui se fait actuellement en matière de variété dans le pays, surtout celle d’Antananarivo. Ils ont tout de même réussi à prouver leur potentiel dans des petites salles. Sauf Mirado, qui a connu le succès depuis une dizaine d’années avant de laisser de côté la musique pendant quelques temps. Mais cette fois, ce sera Antsahamanitra. Une scène ayant déjà fait retourner les meilleurs à leurs chères études.

Iss Herdiny/Maminirina Rado/Zo Toniaina

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire