« Star Tour » Antsirabe : Affluence grandissante chaque année

Jacaranda
Démonstration impressionnante par les « bikers » de « Bira ».

Comme chaque année, durant le week-end pascal, la ville d’Antsirabe voit sa population décupler. Au grand bonheur des opérateurs touristiques locaux, mais aussi pour la joie des organisateurs d’événements. Ainsi, du 20 au 22 avril dernier, ce sont quelque 100.000 personnes qui se sont rencontrées dans la Ville d’Eaux.

Et cette année n’a pas fait exception. Avec le rallye, les cabarets, les spectacles gratuits et l’assurance d’un week-end mouvementé et animé jusqu’au bout de la nuit, les vacanciers en ont eu pour leur (ou non) argent. Et comme à chaque édition, « Star Tour » n’a pas omis d’organiser plusieurs spectacles, et pour la première fois cette année, une course en VTT. Vendredi dernier, c’est avec une grande caravane qui a sillonné la ville, de l’usine de Star jusque devant la grande scène de la Gare. S’ensuit ensuite un « flash mob » avec les « bikers » de la ville. Et des animations, il y en a eu en tout genre. Barhone et Teg ont animé divers jeux qui ont permis aux gagnants de remporter des chèques -cadeaux de boissons: 200.000 ar et 100.000 ar pour les lauréats du concours de danse, et 150.000 ar pour le gagnant du « cover » acoustique. Côté sport, en partenariat avec la ligue régionale de cyclisme du Vakinankaratra, une course de VTT a été organisée sur un parcours de 15 km. 170 participants s’y sont inscrits, divisés en trois catégories: vétérans, U18 et seniors. Les trois premiers des catégories U18 et seniors ont reçu des chèques- cadeaux de 200.000 Ar, 100.000 Ar et de 50.000 Ar par « EAU VIVE » et les vétérans ont été primés par des paniers garnis offerts par tous les partenaires du STAR Tour.

Spectacles. Puis, place aux spectacles qui ont attiré plusieurs dizaines de milliers de personnes. Pour la première soirée, place à Dadi Love, une grosse pointure dans la musique tropicale, qui a su tisser une notoriété inébranlable grâce à sa simplicité et à sa musique. Mad Max a lui aussi ravi les plus jeunes. Puis, la soirée s’est terminée dans une grande discothèque géante et en plein air. Dans la soirée du dimanche, c’est Jess Flavi One qui a fait chanter tout le monde avec lui, précédé par Tence Mena qui se démarque non seulement par son look et son charisme, mais aussi par ses tubes. Les « Sitrany Solo » et les « Tompon-tanàna » ont retenti dans toute la ville. Et comme tous les soirs, DJ Nikki Di Manu, DJ Sniper, et DJ Teejay Jerry ont fait danser la foule jusqu’à l’aube. Hier, place à Lôla qui a fait son grand retour devant une assistance qui en voulait toujours un peu plus. Et lorsque la dernière note a retenti, lorsque tout le monde est parti, la Star se met à tout nettoyer pour ne pas laisser une image de chaos derrière elle. Rendez-vous l’année prochaine !

Anjara Rasoanaivo

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.