Kipikilahy Bandem : Fier d’être rasta

Jacaranda
: Bandem, fier de porter ses dreadlocks.

Après son « single » «  Hifidy koa » sorti à la fin de l’année 2018 et sa participation à la Bande originale du film « Benja Kely 4 », Kipikilahy Bandem, le chanteur du reggea dance-hall débarque avec du neuf :  « Vôlamena ».

Sorti le 11 mai, le clip du nouveau morceau de « Kipikilahy Bandem » a été réalisé par « Addly concept ». Les images présentent le « reggaeman » avec des hommes en rasta. «Il faut être fier  de ce qu’on a. En fait, le message est clair, être crépu  est un don mais pas un délit» dixit le chanteur.

Chanson inspirée de son vécu. Un jour, Bandem a rendu visite à son ami. Une fois que les parents du dernier ont vu sa coupe de cheveux, ils étaient méfiants. « J’étais mal à l’aise en voyant leur réaction». Choqué, Bandem se met à écrire un texte. «Même si on est ‘dread’, Nous sommes comme les autres» a-t-il affirmé dans son premier couplet.

Composé par Tida Kenny leader du groupe « Welvi Wav », la mélodie séduisait le chanteur du reggea. « Dès que j’ai entendu la musique, j’étais attiré » a-t-il ajouté. Après une heure, le chanteur finit son enregistrement. Avec Joudas à la table de mixage, le « mastering » était bien dosé. D’ailleurs, Kipikilahy était toujours bien entouré depuis son jeune âge. Influencé par son grand frère Beb’kellnah et son cousin Blackmo, il est devenu rappeur. En 2007, il se converti à la musique reggae et adhère dans le groupe Menalamba. Trois ans plus tard, il fréquente les nouvelles générations du reggea Hip hop comme One lio, Joudas et John Love. En 2017, il entretient une relation étroite avec le clan Bogota. Ensuite, l’année suivante, « Kipikilahy Bandem » vole de ses propres ailes en interprétant  Revy party, call mi gyal, Rasta rebel, Fihavanana.

Ce deuxième semestre,  l’artiste diffusera des clips et de nouveaux morceaux.

Iss Heridiny

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.