Peinture : L’univers pictural de Zouzar à Antsahabe

Jacaranda
Zouzar fera un « live painting » ce samedi à Antsahabe.

Zouzar célébrera la fête de l’indépendance avec un coup de pinceau. Il présentera ses œuvres à Antsahabe. Les adeptes du troisième art vont se régaler !

Un vernissage se déroulera au Quartier Général de l’association Jeune Emergence de Madagascar (JEM) à Antsahabe, ce samedi 22 juin à 10 heures. Ensuite, une exposition-vente débutera le 24 juin pour se terminer le 06 juillet. L’artiste malgacho-indien Zouzar présentera plus d’une vingtaine de tableaux illustrant des scènes de la vie quotidienne – comme des enfants, des femmes, des hommes – dans des instantanés vifs et colorés. En parallèle, des danseurs et des « mpikabary » animeront le QG de JEM. 20 visiteurs par jour seront attendus. Si depuis sa création en 2014 les membres organisent cinq évènements et dix conférences-débats par an, c’est la première fois que l’association organise un évènement de ce genre.

Le peintre Mad’India. Natif d’Ambilobe, Taibaly Dilavarhoussen Zouzar, alias « Zouzar Valibhay », a une grande passion pour l’art de la peinture. Cela a une valeur inestimable dans sa vie. C’est au Lycée Français Sadi Carnot à Antsiranana, où il a étudié, qu’il a été inspiré par l’art. Ses professeurs, Pouto Philip et Christophe Gega, ont toujours souhaité vivement sa réussite. Mais c’est son professeur d’art plastique qui a découvert son talent dans l’art de la peinture. Convaincu de son talent, celui-ci l’a encadré, guidé et soutenu pour développer sa créativité.

Le rock et la peinture font bon ménage. En 2017, il a rencontré Ranarison, le leader du groupe Rock’Arts. « C’était une personne très talentueuse en musique, et nous avons décidé de créer notre groupe ‘Rock’Arts’ », a-t-il révélé. Ce groupe a su mélanger la musique rock et la peinture. « Ce fut un vrai succès pour nous. Ma vie a complètement changé, je sens le bonheur en exerçant cet art qui représente une réussite, et même, toute mon histoire. Surtout je ressens un apaisement intérieur, un moral en crescendo », a-t-il ajouté. Zouzar est également un plasticien self-made-man qui a des idées impressionnantes. Le jeune homme s’inspire presque de tout ce qu’il entoure. On perçoit à travers ses peintures son amour de la culture malgache. Artiste dans la communauté « Dawoodi Bohras », il souhaiterait ouvrir sa propre galerie d’art en vue de se perfectionner et de connaître un essor artistique dans l’exploitation intelligente du monde de la peinture.

Ce samedi, le jeune homme emmènera le public dans son univers.

Iss Heridiny

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.