Ampefiloha : Kozy25 toujours bien joué

Jacaranda

Le rendez-vous annuel « Kozy25 » organisé à Ampefiloha, dans la parcelle Jamerla du 25 juin, a été à la hauteur des attentes. Cette fête reste une formule gagnante.

Le Kozy25, organisé par Jamerla Koonaction à Ampefiloha mardi soir, juste après les traditionnels feux d’artifice, a été surtout marqué par la qualité du plateau musical. Comme à chaque année, l’Antananarivo des amateurs de sons nouveaux et atypiques se sont rassemblés au « boribory » espace vert qui se trouve dans la parcelle Amerikanina, ou Jamerla, du quartier d’Ampefiloha. Point de publicité ou de matraquage commercial à outrance sur la tenue de cette fête, le bouche à oreille et Facebook ont amplement suffi.

La prestation de Jojorombona, une météorite dans le milieu du rock tananarivien, a marqué les esprits. Avec une approche aérienne du métal, ajoutée à des touches plus ouvertes des autres genres musicaux, la musique de ce groupe est impressionnante. Il faut dire que cette année, le rock a été farouchement représenté, puisque la jolie Mahalia Ravaojanahary, avec son groupe Loharano, a été également présente. Malgré quelques pépins techniques, sa musique laisse toujours des marques. Un avenir du rock malgache au féminin.

Avec Dodol, un individu aux lunettes de Polnareff, avec les cheveux du footballeur colombien Valderama, et habillé du maillot des Barea de Madagascar, Kozy25 s’est paré de son côté olé olé. De jolies danseuses, également en maillot de l’équipe nationale, dont la sensualité serait capable de motiver n’importe quelle équipe de sport. La formation a surtout vu la prestation époustouflante du batteur Mandresy, du haut de ses 11 ans. Maîtrise du rythme, sans aucune perdition, frappe très correcte pour son gabarit, concentration… Le petit jeune « n’est allé à aucune école de musique mais voilà ce dont il est capable », lance fièrement Dodol.

Et la bassiste qui joue de son instrument comme une contrebasse.  Kozy25 a été à la hauteur pour cette onzième édition. Des groupes reconnus se sont succédés. Comme Olo Blaky, l’hôte des lieux. Mashmanjaka, égal à lui-même, celui qui a apporté une maturité hautement professionnelle au ragga/reggae. Sans oublier Jah Roots, le reggae band. Il faut savoir que des artistes comme Silo, Rolf, Sarandra Beloba… ont déjà joué à Kozy25 lors des éditions précédentes.

Maminirina Rado

Telma Fibre Vibe

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Bravo à Jamerla, bravo à tous.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.