Détente et loisirs : Les meilleures destinations de Madagascar pour les vacances

A l’approche des grandes vacances, les familles économisent pour retrouver les villes les plus courues par les vacanciers. Un petit tour d’horizon des destinations s’impose.

Malgré les chamboulements dans le calendrier scolaire, le pays va vivre prochainement les grandes vacances. A côté de cela, des villes comme Mahajanga sont devenues des destinations phares vers lesquelles des milliers de familles affluent en ces périodes de coupures scolaires. D’autres destinations commencent également à s’ouvrir au tourisme national, comme Morondava. Par ailleurs, d’autres villes, anciennes cités des vacanciers ont perdu de leur superbe. A savoir Toamasina, qui grâce à Foulpointe reste tout de même un passage obligé. D’autant que le comportement des Malgaches est en train de changer en matière de voyage. La gastronomie, la découverte de nouveaux lieux, le contact humain… sont des facteurs de plus en plus pris en compte dans la décision du choix d’une destination. Il est temps de faire un petit classement des meilleures destinations de ces grandes vacances.

  1. Mahajanga :

Moderne, propre, en constant développement, population accueillante, niveau d’insécurité des plus bas à Madagascar, ciel bleu, une mer docile… Les ingrédients qui placent Mahajanga, ou la Cité des Fleurs, dans ce classement sont nombreux. Situé à plus de 550 kilomètres d’Antananarivo, le nombre d’habitants de la capitale de l’ouest de Madagascar double, voire triple, durant les grandes vacances. Conscient de cet engouement national, les autorités ont choisi de s’ouvrir en apportant des améliorations dans les infrastructures d’accueil et la propreté de la ville. Actuellement, Mahajanga peut titiller Antsiranana dans le classement de la ville la plus propre de Madagascar. Pour y aller, le taxi-brousse est le moyen le plus utilisé.

  1. Morondava :

De plus en plus prisé par les touristes nationaux, la ville de Morondava commence à attirer les Malgaches. Bien qu’elle se trouve à 646 km d’Antananarivo, ce sont les voyageurs venus de la capitale qui commencent à démocratiser, selfies à l’appui, cette destination. Sûrement, la célèbre « allées des Baobabs » est l’un de ses atouts. Patrimoine en danger, les Malgaches prennent de plus en plus conscience de profiter de ce site avant qu’elle ne disparaisse. La ville de Morondava ne représente pas également de réels dangers pour les touristes ou les visiteurs. Située à l’ouest de Madagascar, elle est une ville d’artiste et est très animée dans la soirée.

  1. Toliara :

Pour les groupes ou les familles ayant des moyens, la ville de Toliara est une destination découverte. Cette cité intrigue, fascine et fait sa renommée grâce au célèbre adage « Toliara tsy miroro », littéralement « Toliara ne dort jamais ». Depuis quelques années, les notables et les personnalités de la ville commencent à améliorer les infrastructures. Des décorations lumineuses sont placées dans certaines rues populaires, la ville devient propre, la sécurité est acceptable… Les sites touristiques sont nombreux, mais il faut sortir en dehors de la ville pour pouvoir en profiter. Les aventuriers adorent cette ville. Quelque part, Toliara c’est aussi l’Amsterdam de Madagascar.

Les villes en bas de classement :

  1. Antananarivo

A part ses vestiges historiques, ses grandes infrastructures modernes… Antananarivo attire encore les vacanciers sans convaincre. Cela à cause de la saleté et de l’insécurité dans lesquelles baignent la Ville des Mille.

  1. Toamasina

Sans doute la ville la plus dangereuse de Madagascar. Il ne se passe pas une journée où la ville de Toamasina, capitale de l’Est de Madagascar, ne connaisse des attaques ou des cambriolages. Avec une circulation urbaine infernale, une propreté loin du prestige d’antan, le Grand Port est petit à petit oublié.  

Maminirina Rado

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire