Culture urbaine : Un concours de Beatbox au Craam

Jacaranda
Do B, un des meilleurs beatboxeurs actuellement dans la capitale.

Les choses bougent quelque peu au Craam à Ankatso. Depuis quelques temps, des évènements s’alignent après quelques mois d’une apparente disette. Depuis hier, un concours de « beatbox » y est organisé les 21, 22 et 28 août. Le dernier jour sera la finale et la remise des trophées. « Ce festival est l’occasion pour vous, beatboxeurs, amateurs et/ou professionnels, d’acquérir plus d’expériences et de faire encore plus de découvertes sur cette discipline », annonce l’organisation. Hier à 14 h, la première journée a été consacrée aux phases éliminatoires et à une séance de projection sur le « beatbox ». Pour les novices, cette forme d’expression artistique est issue de la culture musicale américaine, notamment le hip hop. Pour faire court, il s’agit de faire les batteries avec la bouche. Plus tard, des performers ont amélioré la technique pour devenir de vraies boîtes à rythme vocal avec les grimaces qui vont avec. Aujourd’hui, à partir de 10h, il y aura un atelier sur le thème central avec Do B. Actuellement, ce dernier est l’artiste le plus en vue dans cette discipline. Pour la finale de vendredi, ce sera la finale jouée en battle, soit en affrontement. Histoire également de découvrir des futurs talents du « beatbox ». Pour couronner le tout, il y aura une performance de Do B, Kevin Jonah et Ranto.

Maminirina Rado

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.