Tropy Jeannette an-XC : Va à la découverte de futures étoiles

A l’image de la Tropy Jeannette, le théâtre malgache est en quête de jeunes talents.

Marquer d’une pierre blanche le 90e anniversaire de la Tropy Jeannette! Après une ouverture en grande pompe avec les VIP à l’Arena Ivandry au mois d’août et une représentation grand public à l’AFT Andavamamba, la fête continue. Cette fois, le public est directement impliqué.

Innover, aller de l’avant et le plus important, impliquer les jeunes! Si certaines mauvaises langues tendent à dire que le théâtre est sur le point de rendre l’âme, la Tropy Jeannette, elle, veut prouver que le théâtre a encore sa place au milieu de toute cette culture contemporaine,  et que la troupe Jeannette est encore belle et bien là et qu’elle tient encore la route. Pour preuve, ce concours qu’elle organise, toujours dans le cadre de la célébration de son 90e anniversaire.

Inversion de rôle. Cette fois, le rôle est inversé. La Tropy Jeannette attend effectivement d’être émerveillée par le public qui doit interpréter un titre de compositeur théâtral de la Tropy Jeannette. Autrement dit, reprendre les titres de Rasamy Gitara et/ou d’Andrianary Ratianarivo. Un évènement audacieux spécialement dédié à la jeunesse. Cette fois-ci, il n’est effectivement pas question d’une représentation théâtrale. Le concours consiste plutôt à redonner un second souffle aux chansons théâtrales. En duo ou en trio, la troupe compte sur des passionnés pour sublimer les titres phares des mille et une pièces de théâtres malgaches.  Les cibles? Les jeunes de moins de 15 ans et une autre tranche d’âge entre 16 et 30 ans qui disposeront de tout un mois pour s’inscrire, soit du 10 octobre au 10 novembre. Si les détails seront communiqués ultérieurement, le premier but reste toujours la promotion incessante du théâtre au sein de la jeunesse malgache.

Centre d’art dramatique. Pour sortir des sentiers battus, la grande famille du théâtre malgache tente toujours d’innover et de s’ouvrir sur d’autres horizons artistiques. En combinant plusieurs disciplines, le théâtre contemporain malgache prend tout son sens. Par ailleurs, pour développer le secteur, Mbato Ravaloson, président du « Fikambanan’ny Mpanao Teatra Malagasy » ou FMTM de  confirmer que bientôt, un centre d’art dramatique sera implanté à Madagascar. Sans trop s’étaler sur les détails, il assure néanmoins que Madagascar possède déjà une bonne équipe de personnes compétentes pour diriger et assurer les enseignements dans le futur centre.

Evolution. Toujours sur les pentes, le théâtre malgache se développe néanmoins à son rythme et évolue à son gré. Malgré le manque d’infrastructures qui reste l’un des problèmes majeurs de la discipline dans la Grande île,  les initiatives continuent ailleurs. En fait, au cours de 2020, des troupes malgaches seront programmées pour faire des représentations en outre-manche. A l’exemple de la troupe Gasikara qui s’envolera pour la France. Ces jeunes passionnés de théâtre apportent quant à eux une énergie nouvelle  et des innovations, sans se laisser entrainer dans un engrenage figé. Dans tous les cas, pour apporter votre pierre à l’édifice, les jeunes, n’hésitez plus,  constituez vos groupes et à vous micros !

Zo Toniaina

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.