Finale Miss Sava : J-17  pour les prétendantes à la couronne

Jacaranda
Esmeralda Malleka , lors de la finale de Miss Sava en 2017.

Lancée  en septembre dernier, la caravane Miss Sava a sillonné quatre districts de la région. Sur 50 candidates,  seulement dix ravissantes jeunes filles entre 18 et  24 ans   sont retenues. Elles défileront   samedi le 26 octobre, au  resto-Grille Le Capricorne à Sambava à 21 heures.

L’information a été livrée hier par le président du comité  de l’organisation Docteur Paul Edhino Marinjara. Les  dix prétendantes à la couronne   sont respectivement originaires des  quatre districts dont   Sambava, Antalaha, Vohémar et Andapa. Hormis le défilé  en tenue traditionnelle et olympique, les candidates  passeront à l’épreuve  de culture générale. La beauté et l’éducation sont deux choses complémentaires. C’est pour cette raison que les organisateurs ont  proposé « La beauté au service de l’éducation des jeunes de la Sava » comme thème. « Au fait, comme nous savons tous, le taux de réussite dans les examens officiels est très bas ces derniers temps dans la Sava. Tout le monde est donc appelé à redresser ce cas. Étant une personne devenue influente et jeune, la Miss aura une place aussi importante dans la conscientisation des jeunes à faire plus d’efforts sur l’apprentissage. Elle sera aussi appelée à faire des plaidoyers ou des séances d’éducation environnementale ou sur la santé des jeunes », ont-ils soulevé.   En effet,  à  travers cette élection, la région Sava  a une opportunité de plus pour se faire représenter au niveau national, voire internationale.

Qui succèdera Malleka ! La Sava a été déjà  représentée par Esméralda Malleka lors de l’élection Miss international. « Nous sommes fiers de notre lauréate de 2017, elle a défendu la couleur de notre pays à l’élection Miss International au Japon en 2018 », a avancé le président du comité de l’organisation. Dans le top 15 des plus belles femmes au monde, Malleka est devenue l’idole de la jeune fille de la Sava. Effectivement,  la prochaine miss va devoir surpasser son aînée. Mais la tâche n’est pas facile.  Il faudra qu’elle devance  les  représentantes des autres  régions à l’élection Miss Madagascar qui se tiendra  à la fin de l’année.

En étroite collaboration avec le comité Miss Madagascar, l’ONG COFSAT (Collectif des Organisateurs du Festivanille-Satrahagna) organise pour la 4e année consécutive l’élection Miss SAVA. Cet évènement, avec la foire économique de la Région SAVA, marquera le début de plusieurs programmes de la 10e édition du Festival de la vanille dont la célébration se fera pendant une année pleine et s’achèvera avec des spectacles inédits.

Iss Heridiny

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.