Madajazzcar 2019 : Entrée en scène de Linda Stalyte Quintet

Jacaranda
La belle Lina Stalyte (Lituanie-France) sera présente au « Podium jazz » de samedi.

A mi-parcours, le festival international Madajazzcar garde encore une deuxième semaine assez festive. Le second « Podium jazz » a déménagé d’Antsahamanitra.

Le festival international Madjazzcar, du 03 au 17 octobre, en est actuellement à la moitié de son programme. Cette année, il fête ses trente années d’activité. Pour le grand public, les concerts des deux samedis sont toujours les plus attendus. Rassemblant les meilleures formations et artistes internationaux et nationaux, ce sera au Kianjan’ny Kanto à Mahamasina d’accueillir le second « Podium jazz » le 12 octobre à partir de 14 h. Plus d’Antsahamanitra donc pour cette édition, un lieu qui, pourtant, a gagné la sympathie des amateurs de jazz ou simples mélomanes.

Au programme de ce deuxième « Podium jazz », on retrouvera Tower, une formation entièrement malgache composée de Kevin Mirija, Anjara Rakotozafiarison, Tojo Rabekoto et Mihaja Rakotoarisoa. La Lituanie est également un pays de la musique et du jazz, avec Lina Stalyte Quintet, la chanteuse sera épaulée par Laurent Marode, Jacques di Costanzo, Fabricio Nicolas Garcia et Gregory Serrier. Silo sera également de la partie, Andy Razafindrazaka, un jeune prodige de la batterie dans un ensemble en quartet et bien d’autres encore.

Cette année, le concert de clôture ne sera pas donc le deuxième « Podium jazz » comme il est de tradition. Pour mettre fin au festival Madajazzcar, les organisateurs ont préféré un endroit fermé, pour ne pas risquer de se hasarder sur la météo. Ce sera le 17 octobre donc au Kudeta Anosy, à 19 h avec Joëlle Claude, LMM saxophone quartet en featuring avec Seta et Toky Ramasimanga quartet. Le festival Madajazzcar, c’est également des moments uniques qui font tout le charme de ces quatorze jours de musique. Telle la scène ouverte qui s’est tenue hier à Hôtel de l’Avenue Analakely dans l’après-midi avec Niaina Razafindraibe quartet.

Sans oublier le culte œcuménique du dimanche 06 octobre, durant lequel le bassiste Dominique di Piazza a porté la robe pastorale pour officier en tant que pasteur. « Il est en quelque sorte le pasteur des artistes en France », fait remarquer Désiré Razafindrazaka. Le « Jazz à l’université » sera un moment agréable puisque le trio Rolf, Mirika et Tax, sans oublier la formation Doug’ animeront la faculté à partir de 14 h, le 16 octobre.

Ne pas rendre hommage à Haja Ravaloson, un des piliers de Madajazzcar aurait été impensable. Ainsi mardi à partir de 19 h, l’Alliance française Andavamamba abritera le concert intitulé « 10 ans de tremplin Madajazzcar ». Le tremplin Madajazzcar est une sorte de concours pour découvrir les futurs talents du jazz tananarivien. Pour ce jour, ce sera au jardin d’Antaninarenina à partir de 13h30 que le jazz club du Cercle Germano -Malagasy et celui de l’Aft monteront sur scène.

Maminirina Rado

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.