Festival : Madajazzcar tire le rideau

Jacaranda
Dominique di Piazza (à droite), jazziste et pasteur, invité de marque de Madajazzcar.

Le festival international Madajazzcar tire à sa fin ce jour, deux activités seront au programme. A 14 h, ce sera une conférence concert avec une des familles reconnues du jazz malgache avec le Trio Raoelison dont Lilian Raoelison au clavier, Fandresena Raoelison à la basse et Fihoarana Raoelison à la batterie. Ce sera non seulement  l’occasion de découvrir cette famille, mais aussi l’histoire du jazz national et d’échanger sur les perspectives de cette musique dans le pays. Le concert de clôture se tiendra à partir de 20 h au Kudeta Carlton à Anosy avec Joëlle Claude Quartet, LMM Saxophone Quartet en featuring avec Seta Ramaroson et Toky Ramasimanga Quartet. En somme, Madajazzcar a réussi à combler les amateurs de jazz de la capitale et d’autres grandes villes du pays. La programmation a essayé de trouver de nouvelles scènes d’expression, comme les ateliers au Fara West ou encore le fameux « podium jazz » de samedi, dont la seconde édition s’est déroulée au Kianjan’ny Kanto Mahamasina. Apparemment, Ambohijatovo ou Antsahamanitra restent le chouchou du public pour ce concert populaire. Par ailleurs, les concerts dans les lieux comme l’Hôtel de l’Avenue, le Kudeta Anosy, l’Aft, le Cgm… ont été assez suivis. Cette année, le festival était à sa trentième édition. Pour le marquer, il a été dédié à la mémoire de Haja Ravaloson, un des piliers de Madajazzcar décédé cette année.

Maminirina Rado

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.