Café-histoire : Croyances ancestrales malgaches au centre de discussion

Un ody, présenté au Musée du Quai Branly pendant l’exposition « Madagascar » en 2018. (Photo de Loïc Hervouet)

Fidèle à sa mission d’éducation citoyenne à travers le partage de l’Histoire de Madagascar, le Musée convie son public au grand rendez-vous du Café-histoire le 12 novembre à 17 heures. Le thème des croyances ancestrales sera cette fois-ci au centre des discussions. Loïc Hervouet, journaliste dans un quotidien malgache dans les années 1960 et auteur du fameux livre Comprendre les Malgaches. Guide de voyage interculturel, sera l’intervenant de ce prochain Café-histoire.

Pour cet auteur, les Malgaches ont développé et entretenu depuis des siècles des croyances au moins aussi endémiques que la nature, flore et faune, de la Grande Île. Il explique que la religion ancestrale malgache a été et est combattue pour obscurantisme et paganisme, pourtant elle n’est sans doute comparable à aucune autre. Une religion sans fondateur, sans révélation, sans prophète. Pas de livre sacré, mais un ensemble de traditions et préceptes de proverbes et sagesse ancestrale qui forment les fomba malagasy et leur cortège de tabous ou prescriptions. Pour Loïc Hervouet, la religion ancestrale malgache est un déisme, intensément et profondément vécu.

Le Café-histoire du 12 novembre représente sa dix-septième édition. Il s’agira de l’avant-dernier Café-histoire de cette année 2019. L’habituelle séance de question et de partage, toujours un moment passionnant, clôturera l’intervention de Loïc Hervouet.

Iss Heridiny

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire