Exposition : Taiki Arita présente “On the earth, in the sky”

Taiki Arita (troisième à gauche) avec son assistante, son traducteur et un étudiant pendant le vernissage de l’exposition hier.

Les Misses ne sont pas les seules à aspirer à une paix dans le monde. Comme elles, beaucoup d’artistes en espèrent également. Parmi eux, se trouve Taiki Arita, cet artiste natif d’Hiroshima qui voit encore les séquelles de la bombe atomique dans son pays natal. Il s’en est inspiré pour créer des œuvres artistiques qu’il expose à l’Is’Art Galerie Ampasanimalo jusqu’à vendredi. Il crée principalement des peintures et des installations à l’aide de grues en papier et de cendres incinérées qui ont été livrées à la ville d’Hiroshima, de prier pour la paix dans le monde et l’abolition des armes atomiques. S’il a déjà exposé dans les quatre coins du monde dont l’Angleterre, le Japon et dans la zone Océan Indien. A savoir que Taiki Arita fait partie de la troisième génération des survivants de la bombe atomique.

Zo Toniaina

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.