Tendance et mode : Les maths et le stylisme font une bonne paire

Matheuse, Elysa est une styliste hors-pair. (crédit photo : My Passion)

Elysa Razafindrafara fera défiler ses créations dans la capitale Betsileo au mois de mai prochain.  Vêtements pour hommes, femmes ou enfants, le design de cette styliste cible tout le monde.

« Fianarantsoa est ma ville natale, précise-t-elle, et j’aimerais que mes créations soient admirées par les jeunes de cette ville. D’une part pour aimer le ‘vita malagasy’, et d’autre part  pour les encourager à entreprendre ».  La mode malgache commence à être appréciée, alors Elysa Razafindrafara essaie d’adapter son design au jeune malgache en général, et à ceux de Fianarantsoa en particulier.  Chef-lieu de la région Haute Matsiatra, Fianarantsoa sera également la capitale de la mode au mois de mai prochain. Ce sera un mélange entre la mode traditionnelle et la modernité. Un mélange qui est en vogue aussi bien sur le continent africain qu’à Madagascar.

Elysa Razafindrafara, styliste et gérante de My Passion. Diplômée de l’Ecole normale supérieure (ENS) de  Fianarantsoa en Mathématiques, elle décide de  poursuivre  ses études à Ankatso, alors qu’elle n’a pas de travail. « J’ai fait du bénévolat au sein du MENETP durant  un an et demi. J’étais alors en difficulté financièrement car je ne gagnais pas de salaire », a-t-elle expliqué. Parallèlement, elle a commencé à faire des créations comme des pochettes et écharpes, des bijoux… « J’applique les maths, les formes, la symétrie, quand je crée mes œuvres. Et c’est ce qui me différencie des autres…  je fais les choses avec  précision. Je vis avec les maths  car je suis aussi  la présidente fondatrice de l’ACRODMaths [Association des Concepteurs et des Réalisateurs des Outils Didactiques de Mathématiques à Madagascar] », souligne-t-elle.

 

Après quelques mois,  elle attire une clientèle. Elle s’est ensuite lancée dans la création de vêtements au style simple et « gasigasy », à l’image de « la robe Rakala », une robe en tissu soga, brodée par des sujets malgaches pour l’histoire de la riziculture. Attachée à la coutume malgache, elle confectionne des vêtements spéciaux pour le vodiondry, et le mariage traditionnel.

Lamba malgache confectionné par Elysa. (crédit photo : My Passion)

My Passion, son entreprise, a déjà représenté Madagascar aux quatre coins du globe.  En Inde, au Canada, en France, en Chine, aux Etats-Unis… Elysa Razafindrafara y a hissé le drapeau malgache. À part My Passion, elle est également gérante d’autres entreprises telles que Tsakotsako, E-Design, Betsileo aho, Tantely, With Love, Les Petits Coussins et Elyready. Son petit secret est qu’elle met beaucoup d’amour dans tout ce qu’elle entreprend.  Actuellement, Elysa Razafindrafara travaille dans le domaine éducatif en gérant en même temps ses entreprises.

Iss Heridiny

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Merci au Rédacteur

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.