Documentaire : « Kokoly » à l’« International Ocean Film Festival » de San Francisco

Madame Kokoly, le personnage principal du documentaire éponyme présenté à l’« International Ocean Film Festival ».

Le film documentaire court, « Kokoly », a été sélectionné pour être projeté le 14 mars prochain lors de l’« International Ocean Film Festival » à San Francisco aux Etats-Unis. Une victoire, en quelque sorte, pour le groupe humain des mers que sont les « Vezo », puisque le cœur de ce film se trouve être ce peuple, les plus grands nomades de Madagascar. 

Les Vezo ont une connaissance millénaire du grand bleu et de la lecture des étoiles pour naviguer en mer. C’est ce qu’affirment les producteurs du Sundance Institute avec Blue Ventures, un important organisme non gouvernemental anglais chargé de la conservation de la biodiversité marine, qui travaille dans le sud-ouest de Madagascar, à Andavadoaka. « Kokoly braque les projecteurs sur les problèmes affectant la pêche artisanale dans les tropiques… Plus important, nous voulons que ce film amplifie les voix d’individus marginalisés vivant en première ligne du climat et de la dégradation écologique », avec en toile de fond la surpêche et la destruction de l’habitat. Dans ce film, le téléspectateur suivra le parcours quotidien de « Kokoly », une femme vezo dans le village de Lamboara. Le film dure 15 minutes. « A travers les paroles de madame Kokoly… nous vivons la réalité de leur lutte quotidienne pour leur survie », ont également fait savoir les producteurs. D’après les premières images révélées, le décor est un spectacle à part. Un autre documentaire sera aussi projeté lors de ce festival, « Tahiry Honko » dont le sujet principal est les mangroves. L’«International Ocean Film Festival » existe depuis seize ans, et cette année, il se tiendra du 12 au 15 mars prochain. Cet événement est considéré par les scientifiques et les spécialistes de la mer comme le plus grand festival environnemental du monde. Sans doute le spot idéal pour les organismes et les associations en tout genre pour  faire leur plaidoyer en vue de leurs futures actions, à part, bien sûr, remporter les prix.

Maminirina Rado 

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.