Cinéma : « Ady gasy » et « Zanaka » au Cinepax

Les petites mains de la débrouillardise malgache, recyclant les pneus pour en faire des sandales dans un extrait de « Ady gasy ».

Grâce à Cinepax, le haut lieu des cinéphiles tananariviens, le septième art malgache peut s’affirmer comme tous les « blockbusters » diffusés depuis dans ce lieu. Pour le 13 au 15 mars, le réalisateur Lova Nantenaina sera à l’honneur avec ses deux œuvres, « Ady gasy » et « Zanaka – Ainsi parlait Félix ». Pour le premier jour, l’heure de projection sera à 13 h. Avec le film « Ady gasy », le réalisateur emmènera les téléspectateurs, vers « un instant un futur où le système économique viendrait à lâcher : ceux qui tomberaient de haut auraient peut-être du mal à se relever, tandis qu’à Madagascar, on saurait s’adapter grâce à ce sens de la débrouille, le « Ady Gasy ». Un éloge à la débrouille, les images retracent également l’opiniâtreté des pauvres, des nécessiteux pour s’en sortir. Durant ces trois jours, les horaires de diffusion débuteront tous à 13 h. Quand à « Zanaka – Ainsi parlait Félix », il relate une partie de l’histoire de Madagascar. Avec comme personnage principal, Félix Robson. Celui-ci « a participé à l’insurrection malgache du 29 mars 1947 pour l’indépendance. La préparation de ses obsèques est l’occasion de retracer sa lutte. Au-delà̀ du travail de mémoire et du portrait singulier, le film salue la détermination absolue qui permet aux hommes de garder espoir et dignité face à tout ce qui écrase ».

Recueillis par Maminirina Rado

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.