“Vendredi joli”

Jacaranda

Is’Art Galerie Ampasanimalo

Place au “Miaro Tanjona Quartet” 

Dans les « Manala azy vita bac », on le voit souvent derrière ses percussions aux côtés de son père. Et, au fil des années, Miaro Tanjona prend son envol de temps à autres. Ce soir, ce jeune fils de Olombelo Ricky se met à la tête du “Miaro Tanjona Quartet” le temps d’une soirée à l’Is’Art Galerie d’Ampasanimalo. Ayant grandi avec la musique au sein d’une famille de musiciens, Miaro Tanjona s’est perfectionné dans les percussions. Ce vendredi avec sa bande, il offrira un “show” inédit. Fort de plusieurs compositions, le répertoire promet d’être éclectique à souhait.

Le Glacier Analakely

Du “basesa” à profusion avec Kapepeky 

“Basesa” ici, “basesa” là-bas. Kapepeky fait incontestablement partie de la jeune génération qui assure la relève en matière de “basesa”. Et c’est justement dans cette optique que le jeune homme investira la scène du “Le Glacier” Analakely, ce soir. Comme il le dit, pour bien aimer, il faut d’abord commencer par les siens. Ce genre musical qui fait la fierté de la zone Est de la Grande Île et qu’il veut bien partager à grande échelle. De quoi faire trémousser les noctambules.

“Soaina Feeling” Ambohimangakely 

Soirée romantique avec Farakely

L’amour pour la musique, Farakely en a à revendre, toujours et encore, cette grande passionnée du quatrième art appose sa signature vocale. S’entourant des meilleurs, elle est en train de gravir les marches de la gloire. Et ce soir encore, elle sort la grosse artillerie au “Soaina Feeling” Ambohimangakely. Comme on la voit souvent sur les scènes du “bagasy”, dans des groupes de folk et des différentes scènes de variété, la jeune femme voguera toujours à travers les vagues de l’amour à volonté.

Le Galet Manakambahiny

Ambiance reggae avec “Rootsikalo”

Passionné de reggae dans tous ses états, rendez-vous ce soir au Le Galet Manakambahiny. ”Rootsikalo”, avec cette voix hors du commun, signera un moment mémorable pour les amateurs du genre. Ragga, reggae, afro rempliront le répertoire. Mis à part les incontournables du reggae, il chantera également ses propres titres tels que « Tsio-drivotra » et « Modia », tout en comptant sur la meilleure sélection de « tunes » et de « sound system ».

“Bonara-Be” 67 ha

Fandrama et Tsiliva en duo de choc

Fandrama et Tsiliva sur la même scène, la soirée risque d’être explosive au “Bonara Be”. Entre le « salegy gôma » du premier et le « kilalaky » du second, les inconditionnels n’auront pas le temps de s’ennuyer. Les avides de rythme auront une part belle à assouvir l’envie de danser jusqu’au petit matin, car d’après la notoriété des deux chanteurs, ni l’un ni l’autre ne laisseront les convives rentrer avant l’heure.

Zo Toniaina

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.